Le logement d'une famille de Limoilou infesté de champignons

Claudia Leclerc et Louis Pronovost ont récemment eu...

Agrandir

Claudia Leclerc et Louis Pronovost ont récemment eu la mauvaise surprise de découvrir des champignons de 5 à 10 cm de hauteur dans leur logement de la 5e Rue, à Limoilou.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un couple de Limoilou est engagé dans un bras de fer avec son propriétaire après avoir découvert d'imposants champignons dans son appartement. Les parents de deux jeunes enfants aimeraient bien lever les pattes pour cause d'insalubrité, mais le locateur rétorque que ce n'est pas «deux ou trois champignons» qui justifient d'abandonner le logement.

Des moisissures ont fait leur apparition au courant... - image 1.0

Agrandir

Des moisissures ont fait leur apparition au courant de l'hiver sur le plafond de la salle de bain. «Le fan ne fonctionne plus», déplore Louis Pronovost. «Ça ne tire plus rien du tout.»  

Le 11 mai après le souper, Claudia Leclerc et Louis Pronovost s'installent dans le salon de leur logement de la 5e Rue, situé au rez-de-chaussée. Une fois les enfants couchés, le couple décide d'écouter un film, la soirée étant pluvieuse et humide. «Je me suis réveillée vers minuit parce que mon petit s'est réveillé, et là j'ai vu ça. Je n'en revenais pas», raconte la mère d'un bambin de six mois, rencontrée par Le Soleil mercredi. 

«Ça», c'était un amas de champignons d'environ cinq à dix centimètres de hauteur. L'indésirable bouquet a poussé en quelques heures seulement, tout juste devant la chambre des parents. «C'est dégueulasse», renchérit la locataire, encore dégoûtée. 

Mardi, la jeune femme de 26 ans a décidé de soulever une tuile du plancher de la cuisine près de l'endroit où les champignons sont sortis du mur. Des dizaines de petites bestioles y grouillaient. Le Soleil a pu visionner un enregistrement vidéo prouvant cette activité souterraine.

À leur arrivée dans l'appartement, l'an dernier, le couple avait remarqué quelques problèmes avec le logement. Rien cependant d'anormal pour un vieux bâtiment du quartier Limoilou : moustiquaires absents, fenêtres qui ne ferment plus complètement, problèmes d'isolation.

Mais de la moisissure a fait son apparition au courant de l'hiver sur le plafond de la salle de bain, dont l'état s'est dégradé au printemps. «Le fan ne fonctionne plus», déplore Louis Pronovost. «Ça ne tire plus rien du tout.»  

La situation est devenue encore moins drôle lorsque Claudia s'est mise à avoir des problèmes de santé. Cette dernière, qui fait de l'asthme, dit être «tout le temps malade» depuis les derniers mois. «Je fais des migraines, j'ai des allergies.» Plus récemment, leur petit Damien a été hospitalisé durant une semaine pour une bronchiolite. 

Maintenant que les champignons poussent, le couple veut résilier son bail pour cause d'insalubrité, ce que leur propriétaire refuse. «Il dit que ce n'est pas insalubre», déplore M. Pronovost. «Il nous suggère de céder notre bail ou de sous-louer. Si on l'abandonne, il nous menace de devoir payer deux loyers.» Mais pas question pour eux de refiler leur appartement dans son état actuel. 

Le propriétaire est passé voir le problème le 12 mai et n'a pas remis les pieds dans l'appartement depuis, soulignent les deux locataires. Un inspecteur de la Ville de Québec est pour sa part venu voir l'état des lieux et doit remettre son rapport prochainement. La Régie du logement est aussi dans le coup pour analyser le dossier.

Joint par Le Soleil, le propriétaire du logement s'est défendu bec et ongles. «Il y a deux ou trois champignons à côté de leur sécheuse», a-t-il dit. «Ça ne rend pas le logement insalubre. Quand on a une infestation, là, ça devient dangereux.»

L'homme, qui dit posséder des immeubles à logements depuis 30 ans, assure que tout est en ordre, ayant lui-même inspecté le sous-sol pour voir s'il y avait de l'infiltration d'eau. «C'est pas aujourd'hui qu'un locataire va me montrer comment ça marche. Le logement n'est pas insalubre. On vient de nous informer de ça. On va commencer par localiser le problème.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer