Une nouvelle fête annuelle pour «valoriser la philanthropie»

Les maires Régis Labeaume et Gilles Lehouillier sont... (Le Soleil, Valérie Gaudreau)

Agrandir

Les maires Régis Labeaume et Gilles Lehouillier sont les parrains du premier Rendez-vous Québec Philanthrope qui se déroulera sous la présidence d'honneur du président et chef de la direction de l'Industrielle Alliance, Yvon Charest. Sur la photo, les trois hommes accompagnent Diane Bélanger, présidente du comité de promotion et développement de la Fondation Québec Philanthrope. Au centre, la présidente de la Fondation, Margaret F. Delisle et la directrice générale Nataly Rae.

Le Soleil, Valérie Gaudreau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Fondation Québec Philanthrope veut stimuler la philanthropie chez les jeunes gens d'affaires. Et elle commence par un premier Rendez-vous Québec Philanthrope, une grande fête en hommage aux donateurs de la région.

Cette nouvelle rencontre annuelle, qui aura lieu le 2 juin au Séminaire de Québec, «n'a pas d'équivalent au Québec», selon ses organisateurs.

L'activité se distingue en effet parce qu'elle n'a pas comme but d'amasser de l'argent, mais plutôt de réunir les gens d'affaires, les donateurs, des mécènes, des organismes communautaires et des fondations. L'objectif, dit-on, est de «célébrer l'acte de donner sous toutes ses formes».

«On ne quêtera pas ce soir-là», a lancé le maire de Québec, Régis Labeaume, qui sera parrain de l'événement avec le maire de Lévis, Gilles Lehouillier. Le président et chef de la direction de l'Industrielle Alliance, Yvon Charest, sera président d'honneur de ce nouveau rendez-vous annuel.

«La philanthropie est bien vivante dans la région de Québec. Il reste à le faire savoir», a dit pour sa part la présidente de la Fondation Québec Philanthrope, Margaret F. Delisle.

Elle souhaite que Fondation Québec Philanthrope - autrefois connue sous le nom de Fondation communautaire du grand Québec - produise «l'étincelle qui intéressera les mécènes et donateurs de demain».

Régis Labeaume a pour sa part dit souhaiter que la soirée soit une occasion de «prise de conscience» notamment pour la relève en philanthropie. L'idée est aussi, surtout, de réseauter les philanthropes de la région et donner le goût de donner. Une culture qui n'est peut-être pas encore naturelle chez les plus jeunes gens d'affaires, selon M. Labeaume.

Le maire de Québec aussi remercié la communauté d'affaires et souligné que ce sont «toujours les mêmes» qui acceptent quand c'est le «temps de donner un coup de main».

En octobre, M. Labeaume n'était pas allé par quatre chemins pour «blâmer» des «riches» qui ne donnaient pas assez à ses yeux.

«Y'a des gens qui ont de l'argent dans leurs poches à Québec et qui ne donnent pas. Et je les blâme», a lancé le maire de Québec lors d'une tournée en autobus marquant la campagne annuelle de Centraide.

Le maire avait dit avoir «des noms de personnes» qu'il préfère ne pas nommer, mais qui pourraient faire plus pour les plus démunis. «Il y a des gens égoïstes qui ne donnent pas», avait-il lancé. Lundi, il n'a pas renié ses propos, estimant une fois de plus que certains devraient considérer leur chance et redonner à ceux qui en ont besoin.

Rendez-vous Québec Philanthrope coûtera 50 $ par personne.

La Fondation Québec Philanthrope gère environ 550 fonds philanthropiques et redonne 2 millions $ dans les régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer