Église Saint-Jean-Baptiste: la ministre attend un projet

«Le projet [de l'église Saint-Jean-Baptiste] pourrait être fait... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

«Le projet [de l'église Saint-Jean-Baptiste] pourrait être fait par étape, en différentes phases, sur un, deux, trois, quatre ans, a évoqué la ministre Hélène David. Nous sommes ouverts à toutes sortes de possibilités.»

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La ministre de la Culture, Hélène David, estime que l'église Saint-Jean-Baptiste doit imiter celles qui ont trouvé des «solutions ingénieuses» pour assurer leur pérennité.

«Nous sommes toujours en attente d'un projet de la part de l'église Saint-Jean-Baptiste, a commenté la ministre, mercredi. Le Conseil du patrimoine religieux peut aider jusqu'à hauteur de 80 % des modifications qui seraient à faire. Nous sommes en attente de projets.»

Le conseil de la fabrique et l'abbé Pierre Gingras ont officialisé la fermeture de l'église qui se dresse au coeur du faubourg Saint-Jean, mardi. Ils se disent incapables de financer leur part de 20 % des travaux évalués à quelque 12 millions $ à même les dons des fidèles. La messe de Pentecôte qui y sera célébrée le dimanche 24 mai doit être la dernière. 

«Partout au Québec, toutes les églises, les différents diocèses et les différentes fabriques, trouvent des solutions exceptionnelles, a affirmé Mme David. J'ai vu de nombreux exemples de reconversion d'églises en centre culturel, en bibliothèque, en centre de danse. J'en ai même vu avec des murs d'escalade.»

Alors que les cas d'églises en difficultés se multiplient, le ministère de la Culture ne veut pas se retrouver seul avec la totalité de la facture. «Le projet [de l'église Saint-Jean-Baptiste] pourrait être fait par étapes, en différentes phases, sur un, deux, trois, quatre ans, a évoqué Mme David. Nous sommes ouverts à toutes sortes de possibilités.»

Les projets réalisables dans les bâtiments dépendent d'un classement des églises en fonction de leur valeur patrimoniale. L'église Saint-Jean-Baptiste, construite vers la fin du XIXe siècle, est un monument historique classé. Un nouveau comité a été mis en place avec des représentants du diocèse, de la Ville de Québec et du ministère de la Culture pour trouver une solution.

«Nous allons accompagner l'église, mais nous attendons que les citoyens, aussi peut-être avec la fabrique, la Ville de Québec, avec nous, génèrent des projets intéressants, a poursuivi la ministre David. Et nous serons au rendez-vous quand il y aura des projets suggérés.»

La ministre braque le projecteur sur la transformation de l'église Sainte-Brigide-de-Kildare, à Montréal, qui a reçu une aide de 11 millions $ de Québec en février. Des démarches, entreprises il y a plusieurs années, permettront l'aménagement de deux studios de création théâtrale, une salle multifonctionnelle, des locaux administratifs, des ateliers, des espaces d'entreposage, un centre de la petite enfance (CPE).

Dans le cas de l'église Saint-Jean-Baptiste, «il n'y a pas eu de demande encore, note Mme David. Année après année, on regarde les demandes, affirme-t-elle. Plusieurs églises, villes, communautés ont eu de très bonnes idées.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer