Les deux tiers des ados abusent des écrans

Alors qu'ils étaient déjà 55 % à passer... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Alors qu'ils étaient déjà 55 % à passer plus de 15 heures par semaine devant un écran en 2007-08, ce sont désormais 64 % de 12-19 ans qui le font, révèle l'étude, qui fonde ses conclusions sur l'Enquête sur la santé dans les collectivités, de Statistique Canada.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La bonne nouvelle, c'est que les ados québécois consacrent moins de temps que jamais à regarder la télé. La mauvaise, c'est qu'ils trouvent malgré tout le moyen de passer plus de temps que jamais devant des écrans de toutes sortes, à tel point que les deux tiers d'entre eux y sont désormais exposés de façon «excessive», selon une étude publiée mercredi par l'Institut de la statistique du Québec.

Alors qu'ils étaient déjà 55 % à passer plus de 15 heures par semaine devant un écran en 2007-08, ce sont désormais 64 % de 12-19 ans qui le font, révèle l'étude, qui fonde ses conclusions sur l'Enquête sur la santé dans les collectivités, de Statistique Canada. Pire encore : environ 1 ado sur 5 passe plus de 35 heures par semaine devant la télé, l'ordinateur ou des jeux vidéo, soit environ deux fois plus qu'en 2007-08.

Et encore, le questionnaire excluait explicitement le temps d'écrans à l'école ou au travail...

La barre de l'«abus» a été placée à 15 heures par semaine en se basant sur les recommandations de la Société canadienne de physiologie de limiter à deux heures par jour le temps passé à l'écran, et sur «des études [qui] ont montré qu'un temps d'exposition de plus de deux heures par jour aux différentes activités sédentaires chez les adultes a des impacts non négligeables sur leur santé, notamment un risque accru pour certains cancers, le développement de maladies cardiovasculaires ainsi que l'adoption de comportements à risque tels que le tabagisme». À cet égard, note le rapport, l'adolescence est une période critique de la vie parce que les «comportements de sédentarité chez les jeunes tendent à se stabiliser avec les années».

Moins de télévision

La grande disponibilité des écrans dans nos vies - ordi, tablettes, téléphones - a assurément contribué à cet état de choses, puisque les jeunes délaissent de plus en plus l'«écran classique», soit la télé. De 2008 à 2012, la proportion d'entre eux qui regardaient la télé plus de 15 heures par semaine a reculé de 18 à 14 %. Ce sont les jeux vidéo et l'ordinateur qui ont compensé, et même davantage, ce désamour de la télé.

Les auteurs de l'étude, Danny Du May et Monique Bordeleau, remarquent que les garçons sont plus nombreux que les filles à «abuser» des écrans de toutes sortes : 69 % y consacrent plus de 15 heures par semaine, contre 59 % chez les filles. L'écart vient entièrement de l'ordinateur (29 % vs 22 %) et des jeux vidéo (12 % vs 1,5 %). Les filles sont pour leur part légèrement plus nombreuses à passer trop de temps devant la télé, à 15 %, que les garçons (13 %).

«Finalement, on note que la proportion de jeunes s'adonnant à la lecture à raison de 15 heures par semaine ou plus est restée stable (autour de 5 %) durant la période étudiée», soulignent les chercheurs.

Mentionnons que ces chiffres s'inscrivent tout à fait dans la tendance nord-américaine. Une étude récente du Center for Disease Control, aux États-Unis, a trouvé que chez les ados américains de 12 à 15 ans, 75 % des garçons et 71 % des filles passent en moyenne plus de 2 heures par jour devant la télé ou un ordinateur.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer