Labeaume plus modéré que Coderre dans la célébration de mariages

Régis Labeaume et Denis Coderre.... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Régis Labeaume et Denis Coderre.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Contrairement au maire de Montréal Denis Coderre qui mariera cet été 15 couples tirés au hasard, Régis Labeaume est plus que modéré lorsque vient le temps d'unir des destinées.

«Si on acceptait chaque demande, on ferait ça à temps plein!» a lancé l'attaché de presse du maire de Québec, Paul-Christian Nolin.

M. Labeaume a célébré quatre mariages depuis son entrée en poste en 2007. Et pas question d'en faire plus.

Le maire de Montréal souhaite plutôt de son côté en célébrer 15. Il a demandé officiellement au conseil municipal de lundi de lui permettre de devenir «célébrant compétent», un titre auquel ont droit les élus municipaux depuis 2002.

Pour dénicher les 15 couples, la Ville de Montréal lance un appel à ceux qui souhaitent se marier en présence de M. Coderre cet été. Les amoureux ont jusqu'au 1er juin pour s'inscrire sur le site de la Ville. Le premier mariage aura lieu le 27 juin.

Rares exceptions pour Labeaume

Même si, à Québec, Régis Labeaume a déjà le pouvoir d'unir les couples, il garde ce privilège pour des situations exceptionnelles. Il a par le passé présidé le mariage de son ex-collègue Lisette Lepage ainsi que celui d'une employée de son cabinet. En mai 2014, M. Labeaume a aussi été célébrant pour l'union de YGreck, le caricaturiste du Journal de Québec

Selon ce que rapportait La Presse dans son édition de samedi, célébrer un mariage à l'hôtel de ville de Montréal a son coût. Les mariés seront responsables de la décoration et devront payer de 615 $ à 887 $ pour la location d'une salle accueillant de 30 à 200 personnes. 

Il en coûtera plus cher pour louer le hall d'honneur car la Ville de Montréal demandera aux tourtereaux d'éponger la facture pour la sécurité.

«Un freak show»

À Montréal, l'idée d'un concours n'a toutefois pas du tout plu à l'opposition. Si les élus de Projet Montréal sont d'accord avec l'idée de permettre des mariages à l'hôtel de ville, ils ont déploré vendredi le tirage, qu'ils ont qualifié de «freak show».

«C'est la maison des citoyens, ça appartient aux Montréalais, alors c'est une bonne nouvelle. Mais c'est le concours qui pose problème. Avec son désir de notoriété habituelle, Denis Coderre est en train de transformer l'hôtel de ville en téléréalité, l'institution du mariage en cirque et son rôle de premier magistrat en animateur de foire», a dénoncé l'élu François Limoges dans La Presse.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer