Séisme au Népal: les nouvelles arrivent enfin jusqu'à Québec

Des secouristes recherchent des survivants dans les décombres.... (Associated Press)

Agrandir

Des secouristes recherchent des survivants dans les décombres.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La nuit s'annonçait longue dimanche à Katmandou, capitale du Népal. «Les secours tardent à arriver, la nourriture se fait rare, les gens dorment dans la rue, il n'y a même pas d'électricité par endroit», raconte au Soleil Bhimaya Kharel Chlretri, qui a finalement reçu des nouvelles de sa famille dimanche en journée.

La peur est bel et bien installée dans les rues recouvertes de poussière et de débris où les autorités ont passé de longues heures dimanche à déplacer les dépouilles pour les installer dans des parcs, explique au Soleil Mme Kharel Chlretri, propriétaire du Marché Népalais, dans Limoilou. «Des corps ont déjà commencé à être brûlés.»

Au total, les séismes, qui ont débuté samedi midi [heure locale], ont fait jusqu'à présent plus de 3200 morts.

Bien qu'elle a finalement joint sa famille par téléphone et que tout le monde est en santé, Mme Kharel Chlretri continue de s'inquiéter pour la suite des choses.

«La nuit, il fait froid [entre 9 degrés et 12 degrés] et on annonce beaucoup de pluie pour les prochains jours. Il n'y a pas de courant et les gens n'ont pas de bois pour allumer le four. Les gens sont dans la rue, ils pleurent, ils ont peur pour d'autres tremblements de terre. Certains d'entre eux ont des tentes pour dormir, mais beaucoup sont directement couchés sous la pluie avec seulement une petite couverture», déplore-t-elle. «J'ai discuté avec ma tante aujourd'hui et elle pleurait beaucoup. Elle a perdu un proche âgé de 18 ans.»

Le téléphone n'a pas dérougi dimanche au Marché Népalais. Le mari de Mme Kharel Chlretri a reçu un coup de fil d'un ami au courant de la journée. «Cinq membres d'une même famille sont décédés, a-t-elle raconté. Il y avait une femme enceinte de six mois.»

Dons et prières

Afin de venir en aide à leurs compatriotes éprouvés par la tragédie, une cellule de crise a été mise en place au Québec. Près de 24 heures après le séisme, Mme Kharel Chlretri avait amassé 600 $ dimanche dans son épicerie. «Nous allons tenir plusieurs activités au cours de la semaine avec l'aide de la Croix-Rouge. Nous allons installer des boîtes pour les dons dans des restaurants comme la Casa Grecque. Nous voulons aussi en installer dans les écoles, les centres commerciaux et dans des bureaux», explique-t-elle. «De plus, la fin de semaine prochaine, nous souhaitons tenir une activité, par exemple une prière pour les victimes. Nous ne savons pas encore si cela va être samedi ou dimanche.»

Joint par Le Soleil dimanche, le responsable du financement de la Croix-Rouge pour la Capitale-Nationale, Ghassan Brax, assure qu'il va appuyer les projets de Mme Kharel Chlretri. «À l'heure actuelle, nous sommes en phase d'urgence. Il y a eu un appel de la Fédération pour amasser des fonds. Le fonds a été ouvert samedi. Lorsqu'ils vont tenir leurs collectes, nous allons leur prêter assistance. Il y a beaucoup de chemin à faire, car après la phase d'urgence, il va y avoir la phase de rétablissement où il va falloir aider des milliers de personnes sans maison», soutient M. Brax.

Le Québec compte environ 6000 ressortissants népalais, dont 200 familles à Québec.

Avec David Rémillard

____________________

Pour donner au fonds d'aide aux sinistrés népalais de l'ANQ : www.indiegogo.com/projects/anq-montreal-nepal-earthquake-relief-fund ou www.croixrouge.ca. Vous pouvez aussi donner de l'argent au Marché Népalais où une boîte de la Croix-Rouge a été installée, ou par téléphone au 1 800 418-1111.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer