Une médaille pour avoir sauvé 26 chevaux d'un incendie

Pour son «beau geste de courage et de... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Pour son «beau geste de courage et de générosité», le député Sam Hamad a remis jeudi matin à Laurie Brousseau, 20 ans, la médaille de l'Assemblée nationale.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En février, par un matin de froid polaire, la jeune Laurie Brousseau, 20 ans, n'a fait ni une ni deux lorsqu'elle a vu le feu éclater au Centre équestre de Sainte-Foy, propriété de ses parents. Sous l'adrénaline, elle a réussi à sauver les 26 chevaux de l'écurie. Pour ce «beau geste de courage et de générosité», le député Sam Hamad lui a décerné jeudi la médaille de l'Assemblée nationale.

«Je dormais lorsqu'un voisin est venu cogner fort à la porte de la maison. Tout s'est passé très vite. J'ai agi sous l'adrénaline. Je ne me souviens même pas avoir mis mon manteau. J'ai foncé», relate la jeune femme, rencontrée par la presse à l'issue d'une petite cérémonie tenue dans le hall de l'Assemblée nationale, en présence de ses parents.

La future étudiante en administration à l'Université Laval, grande fan d'équitation, a pénétré dans le manège malgré les risques. «Il y avait un peu de fumée, mais ce n'était pas si pire. Les chevaux étaient très nerveux, très stressés. Certains étaient paralysés et ne voulaient rien savoir de sortir.» La jeune femme a installé un harnais sur chaque bête et reçu l'aide de bons Samaritains pour les conduire dans un enclos, à l'extérieur. En l'espace d'une «grosse demi-heure», tous les chevaux étaient sains et saufs.

Des parents très fiers

Les parents de l'héroïne ne cachent pas leur immense fierté du geste posé par leur fille. Au moment du sinistre, le couple était en vacances en Floride et a reçu les informations au compte-gouttes.

«Elle a fait preuve d'un grand courage pour sauver l'entreprise familiale, mentionne Alain Brousseau. Les bâtisses, c'est bien beau, mais ce sont les chevaux qui en sont le coeur. Tout a été fait dans les règles de l'art. Je n'aurais pas fait mieux.»

«C'est une battante, ma fille», lance Alix Turmel, soulignant avoir plusieurs fois discuté avec elle, dans son enfance, des mesures à prendre en cas d'incendie dans l'écurie. Un court-circuit dans la boîte électrique du manège intérieur aurait déclenché le sinistre.

Le centre équestre de Sainte-Foy, situé dans le rang Saint-Ange, à Saint-Augustin-de-Desmaures, renaîtra de ses cendres d'ici le mois de juin, a indiqué M. Brousseau. Tout brillera comme un sou neuf pour accueillir le concours hippique régional, le 18 juillet. La médaille de Laurie pourrait se retrouver en évidence dans les nouveaux bâtiments. «Ça va prendre une place spéciale, peut-être dans l'écurie. On va y penser...» glisse-t-elle.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer