Vandalisme à la Mosquée de la capitale

La mosquée de la capitale a été la... (Photo Jean-Marie Villeneuve, archives Le Soleil)

Agrandir

La mosquée de la capitale a été la cible de deux actes de vandalisme en moins de 24 heures.

Photo Jean-Marie Villeneuve, archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Les responsables de la Mosquée de la capitale ont déposé une plainte officielle à la police, mecredi, après avoir constaté deux actes de vandalisme commis en moins de 24 heures contre leur immeuble de la rue Marie-de-l'Incarnation.

«C'est regrettable et malheureux dans une ville aussi calme que Québec. Nous ne sommes pas habitués à ce genre d'événement. Est-ce que les responsables habitent le quartier? On ne le sait pas. Il y a des gens qui commencent à s'inquiéter», déplore au Soleil un «bénévole» de la mosquée, sous le sceau de l'anonymat.

Dans un communiqué publié en fin de journée, le conseil d'administration de la mosquée a exprimé «son indignation», condamnant «ces actes de violence (et de profanation) avec la plus grande fermeté». En moyenne, une centaine de musulmans fréquentent l'endroit lors de la prière du vendredi.

C'est «avec une grande consternation» que les dommages ont été constatés mercredi matin. La vitre double de l'entrée principale avait été brisée en début de nuit. Une fenêtre du sous-sol a également volé en éclats, un acte qui aurait été commis en journée, indique la police.

Il ne s'agit pas de la première fois que des mosquées de Québec sont la cible de fauteurs de troubles. En novembre, des affiches haineuses et racistes avaient été posées sur les mosquées de Québec, de la Capitale, et au centre culturel islamique de Sainte-Foy.

Aucune plainte n'avait été déposée à la police, mais cette fois, les responsables de la Mosquée de la capitale jugent que c'en est trop. «Nous sommes prêts à collaborer entièrement à l'enquête policière pour s'assurer que tous les moyens nécessaires soient pris pour appréhender et sanctionner les responsables auteurs de ces actes haineux et afin que cet agissement ne demeure pas impuni comme les autres», indique-t-on dans le communiqué.

Les responsables du lieu de culte ajoutent «qu'il faut tout mettre en oeuvre par les acteurs de notre société, au niveau de la sensibilisation, de l'information, de l'éducation et des médias, pour prévenir de tels actes abjects».

La police de Québec a confirmé en fin de journée avoir reçu la plainte, invitant les citoyens à lui faire part de toute information permettant d'élucider le crime. Entre-temps, les patrouilles seront plus fréquentes dans le secteur, explique une porte-parole policière, Christine Lebrasseur.

Le bénévole de la mosquée, qui habite Québec depuis 16 ans, souhaite avoir affaire à des «actes isolés». Au quotidien, avoue-t-il, il perçoit peu animosité de la part de la population. «Ça dépend des fréquentations. Au travail, je n'ai pas de problème. Mes collègues me disent qu'ils sont heureux de me connaître, car je leur donne une autre image que celle véhiculée par les médias. Ça me réconforte.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer