Un artiste de Limoilou précurseur des Spock bucks

Après avoir transformé Wilfrid Laurier en M. Spock... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Après avoir transformé Wilfrid Laurier en M. Spock à des centaines de reprises dans les années 90, l'artiste Fred Jourdain a répété l'expérience à la demande du Soleil, alors que le pays s'enflamme pour ces billets modifiés.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les soudainement célèbres billets de cinq dollars sur lesquels Wilfrid Laurier est maquillé en M. Spock étaient davantage monnaie courante à Québec à la fin des années 90. Le responsable de quelque «300 à 500» de ces Spock bucks est un artiste de Limoilou.

L'illustrateur Fred Jourdain avait «peut-être 14 ans» lorsqu'il a commencé à dessiner les traits du légendaire personnage de la série Star Trek par-dessus ceux du septième premier ministre du Canada. Un passe-temps développé alors qu'il travaillait dans un comptoir de disques au Marché aux puces Jean-Talon.

«Je me suis mis à faire ça. J'en ai fait pas mal [...] J'ai dû en faire peut-être 300 à 500 en deux ans, a-t-il rigolé. Mon père était un collectionneur, et disons que Star Trek était quelque chose d'assez ancré dans mon environnement.» Pas qu'il était fan de la série de science-fiction. «J'ai toujours préféré Star Wars.» Certains des billets qu'il avait conservés ont servi à payer sa première table à dessin à la même époque. 

M. Jourdain a griffonné dans les journaux, puis sur ces cinq dollars il y a plus de 15 ans. Il n'a donc pu s'empêcher de sourire lorsqu'il a vu dans les médias que le même mouvement avait émergé parallèlement en Alberta, puisqu'il était devenu viral après le décès la semaine dernière de Leonard Nimoy, l'acteur derrière M. Spock.

Le mouvement Spock Your Fives est si populaire ces jours-ci que la Banque du Canada a dû statuer en début de semaine sur le phénomène. Une porte-parole a indiqué qu'il n'était pas illégal de dessiner sur des billets de banque, mais que la pratique n'était pas encouragée.

M. Jourdain croit bien être «l'un des plus vieux» instigateurs du mouvement. Certains internautes prétendent avoir commencé il y a 20 ans. «C'est juste impossible de vérifier qui a commencé!» 

Avis à ceux qui verraient passer un billet de cinq dollars - ceux en papier seulement -, certains sont identifiés par les initiales de l'artiste. Et il n'en a pas refait ces dernières années, sauf un... pour Le Soleil, cette semaine.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer