Agrandissement du YWCA: silence gouvernemental

Le YMCA se donne encore environ quatre mois... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le YMCA se donne encore environ quatre mois pour trouver de généreux contributeurs qui compléteront le budget, qui offriront les 400 000 $ manquants

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le YWCA ne sait toujours pas si les gouvernements de Québec et d'Ottawa embarqueront dans son vaste projet d'agrandissement de 18 millions $... même si on aimerait entreprendre les travaux dès l'automne.

Le YWCA est un centre d'hébergement pour les femmes installé sur l'avenue Holland. Quelque 50 chambres pour celles qui risquent de se retrouver à la rue. Le YWCA, c'est aussi un centre de loisirs où la population peut plonger dans la piscine, faire du sport, apprendre des langues...

Mais le nombre de chambres ne suffirait plus. Et l'édifice serait désuet.

Donc, le printemps dernier, le YWCA a lancé une ambitieuse campagne afin de boucler le montage financier d'un grand chantier : construction de deux nouveaux pavillons, le premier consacré à l'hébergement des femmes en difficulté, l'autre voué aux activités de loisirs.

La Ville de Québec a déjà annoncé qu'elle pourrait trouver jusqu'à 6millions $ pour soutenir le YWCA.

Appel d'offres public

En parallèle, on a lancé un appel public pour recueillir des dons. Mardi, la coordonnatrice aux communications, Chantal Duplain, se réjouissait; la cagnotte est évaluée à 1,1 million $. On se rapproche donc de l'objectif de 1,5 million $.

L'organisation se donne encore environ quatre mois pour trouver de généreux contributeurs qui compléteront le budget, qui offriront les 400 000 $ manquants. Pas facile de se démarquer parmi toutes les collectes de fonds. La compétition est forte : «C'est sûr. Le milieu de la philanthropie se développe de plus en plus. [...] On a tendu plusieurs perches.»

Environ 6 millions $ de la Ville de Québec, plus 1,5 million $ de dons. C'est beaucoup, mais on est loin du compte, loin de l'estimation de presque 18 millions $ pour les travaux. La balance a été demandée aux gouvernements provincial et fédéral. «On attend des réponses.» Les élections à Québec auraient «retardé» le dossier. Mme Duplain est optimiste : «On a eu de bons sons de cloche.» Pas d'engagement ferme, toutefois.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer