La communauté musulmane de Québec condamne l'attentat contre Charlie Hebdo

Des fleurs et des chandelles ont été déposées... (AP, Francois Mori)

Agrandir

Des fleurs et des chandelles ont été déposées devant le siège social de Charlie Hebdo au lendemain de l'attentat qui a fait 12 morts.

AP, Francois Mori

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «Ces gars-là ne peuvent se réclamer de l'islam. Pour tuer sans aucune raison, ça relève de la folie tout simplement.»

Comme beaucoup de musulmans de Québec, Majdi Dridi condamne avec véhémence l'attentat terroriste perpétré mercredi contre la rédaction de Charlie Hebdo. Plus de 24 heures après les tragiques événements, le porte-parole de la mosquée Al-Rahma, de la rue de la Couronne, peine à trouver la raison qui a motivé ses auteurs. Et à son avis, la volonté de venger le prophète Mahomet, cible récurrente des caricaturistes du journal parisien, n'en constitue nullement une.

«Charlie Hebdo est un magazine satirique qui s'en est pris non seulement aux musulmans, mais aussi aux chrétiens et aux juifs. Personnellement, je ne me réjouissais pas de voir Mahomet en caricature, mais de là à tuer des gens derrière un bureau... Si tu n'es pas d'accord, tu tournes la page et ça s'arrête là. Il n'y a personne qui peut se proclamer défenseur d'une religion au nom de millions de personnes. C'est une vision personnelle qui est ici mise en accusation.»

M. Dridi trouve d'ailleurs «ironique» de voir que les assaillants, dans la foulée du carnage, ont abattu dans la rue un policier d'origine arabe s'appelant Ahmed, qui est aussi l'autre nom du prophète Mahomet.

Avant de s'en prendre à des caricaturistes occidentaux, ajoute-t-il, les intégristes n'ont pas hésité à tuer des reporters arabes, comme ces deux journalistes tunisiens abattus par la branche libyenne de l'État islamique. «Exécutés, soi-disant au nom d'Allah, pour aucune raison apparente, à part le fait de travailler pour un média étranger.»

Imam de la communauté musulmane Ahmadiyya de Québec, Luqman Ahmed partage la même désapprobation à l'égard de l'attentat parisien. «La liberté d'opinion et [la liberté] de presse sont des droits fondamentaux. On a le droit de dire ou d'écrire quelque chose de négatif [contre une religion], mais la solution ne se trouve certainement pas dans la violence.»

D'ailleurs, poursuit-il, le Coran ne renferme rien qui justifie la vengeance pour un blasphème contre le prophète Mahomet. «Il y a seulement les radicaux qui poursuivent des buts politiques pour croire qu'il faut le venger.» Après les drames d'Ottawa et de Saint-Jean-sur-Richelieu, rappelle M. Ahmed, la communauté Ahmadiyya avait lancé une campagne nationale pour «contrer la menace de certaines idéologies extrémistes et aider à endiguer le fléau de la radicalisation de certains jeunes au Canada».

L'islam est une religion de paix, clament les deux représentants musulmans. «Même pendant la guerre, explique M. Dridi, les textes religieux disent qu'il ne faut pas tuer de façon arbitraire, que ce soit une femme, un enfant ou un homme désarmé.»

La communauté musulmane redoute les retombées néfastes contre leur religion, ici comme en France. Mercredi soir, des mosquées au Mans et à Villefranche ont été la cible de tirs et de grenades. «Je souhaite qu'on ne fasse pas un amalgame des terroristes et des autres musulmans», laisse tomber M. Dridi.

Par voie de communiqué, l'Association Mosquée de la Capitale a également «condamné vigoureusement» ces «actes de terreur et de lâcheté» qui sapent «les valeurs universelles de l'islam que sont la liberté, le respect et le vivre ensemble».

La vie est «sacrée» pour l'islam, explique-t-on, en s'appuyant sur un verset du Coran: «Celui qui tue une âme innocente, c'est comme s'il avait tué l'humanité entière et celui qui sauve une âme, c'est comme s'il avait sauvé l'humanité entière.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer