L'Aventure gonflable Leclerc Proludik: enfants heureux, parents impatients

Un paradis pour les enfants, qui n'en fut... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Un paradis pour les enfants, qui n'en fut pas un pour tous les parents sur place vendredi.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Les uns faisaient la file devant un jeu gonflable, frétillant d'impatience d'y embarquer. Les autres en sortaient épuisés mais satisfaits, avec leurs joues bien rouges comme trophée.

C'était Noël huit jours après le temps pour des milliers d'enfants réunis vendredi au stade Leclerc du Campus Notre-Dame-de-Foy à l'occasion de L'Aventure gonflable Leclerc Proludik.

Y étaient proposés une cinquantaine de jeux gonflables, dont des courses à obstacles et des glissades, ainsi qu'un parcours d'hébertisme et trois trampolines jumpaï (où les sauteurs sont suspendus par des élastiques).

Un paradis pour les enfants, qui n'en fut pas un pour tous les parents sur place vendredi. Fort achalandage oblige, certains ont dû attendre près de trois heures pour permettre à leurs rejetons d'expérimenter les activités les plus populaires.

«Ça s'est bien déroulé», assure Sébastien Huot, promoteur de l'événement, «mais il y a toujours des ajustements à faire après la première journée». Et il aura l'occasion d'ajuster le tir, car l'activité se poursuit jusqu'au 5 janvier.

Se basant sur le nombre de billets achetés en prévente, M. Huot prévoyait que la journée de vendredi serait la plus achalandée. Mais il n'avait pas prévu que près de 5000 personnes se présenteraient au stade Leclerc en une seule journée. «L'an dernier [à la première édition de l'événement], la plus grosse journée avait accueilli un peu moins de 4000 personnes», mentionne Sébastien Huot.

«Victimes de leur succès?» se demande Christian Wapp, un père de quatre enfants présent vendredi.

Peu d'expérience

«Oui», répond M. Huot. «Mais on est surtout victime du fait que ça ne fait pas assez longtemps. [...] On a juste une autre année d'expérience.»

Parmi les éléments que l'organisation souhaite améliorer dès samedi, M. Huot mentionne la température ambiante dans le stade (il y faisait anormalement chaud vendredi), la gestion à l'entrée ainsi que la gestion des files.

Malgré ces quelques désagréments, les familles semblaient satisfaites de leur expérience à L'Aventure gonflable Leclerc Proludik. Assez pour y revenir l'an prochain? Oui, si les enfants le veulent, répondent quelques parents.

Pour sa part, Sébastien Huot se dit très satisfait de la première journée, et ajoute avoir «hâte de voir les autres journées».

La prévente des billets se fait au www.recremania.ca. Les prix varient entre 10 et 15 $ par enfant et entre 6 et 8 $ par adulte.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer