350e de Notre-Dame-de-Québec: au-delà des espérances!

La venue des 325 000 visiteurs a largement dépassé... (Phothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

La venue des 325 000 visiteurs a largement dépassé les attentes du directeur des fêtes du 350e anniversaire de Notre-Dame-de-Québec, l'abbé Julien Guillot.

Phothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

ZONE Notre-Dame de Québec
ZONE Notre-Dame de Québec

Du 8 décembre 2013 au 28 décembre 2014, la paroisse Notre-Dame de Québec célébrera ses 350 ans. Découvrez un grand pan de notre histoire et de notre patrimoine. »

(Québec) La dernière année fut extrêmement mouvementée pour l'église catholique de Québec. Des centaines de milliers de visiteurs provenant de 41 pays sont venus admirer et franchir la porte sainte, et participer aux festivités du 350e anniversaire de Notre-Dame-de-Québec. «Ça a été au-delà des espérances», soutient le directeur général des fêtes, l'abbé Julien Guillot, lors d'une entrevue avec Le Soleil.

Q Comment procède-t-on pour fermer une porte sainte?

R À l'époque, nous murions les portes, on construisait un mur de briques. En 1975, le rituel a été aboli après que des briques soient tombées très près de la tête du pape. Aujourd'hui, nous fermons la porte sainte dans un cadre de prières. Nous allons apposer un scellé, un seau de cire avec les armoiries de l'évêque ou du diocèse sur un ruban devant la porte, qui va signifier qu'elle est fermée pour un temps indéterminé. Peut-être jusqu'en 2025, année sainte de l'Église catholique universelle. L'été prochain, nous retirerons la structure de marche à l'extérieur qui donne accès à la porte. Toutefois, les gens pourront encore venir la vénérer et la toucher.

Q Au cours de la dernière année, y a-t-il eu des rassemblements importants à Notre-Dame-de-Québec?

R Oui. L'année a commencé avec les 25 évêques du Québec qui sont venus en pèlerinage à la porte sainte. Il y a eu sur le plan jeunesse un rassemblement de jeunes adultes (600 personnes) au niveau canadien en mai. Ensuite, nous avons aussi eu des groupes de Manchester (New Hampshire), 450 personnes, et de Rimouski et du Bas-du-Fleuve, 900 personnes. Il y a aussi eu des délégations de France.

Q Êtes-vous satisfait de la dernière année?

R Le mot satisfait est trop petit. Au départ, on planifiait pour 60 000 personnes et on espérait avoir 100 000 visiteurs. C'est au-dessus des attentes: on a dépassé les 325 000 personnes. On pensait que l'engouement diminuerait à l'automne, mais cela a toujours continué. Certains groupes s'annonçaient comme un autobus et, finalement, ils étaient deux autobus. Souvent, lorsqu'on fait des organisations de l'Église, les gens annoncent un chiffre et à la fin on diminue le nombre. Là, on était toujours une fois et demie, parfois deux fois le nombre initial.

Q Quel impact a eu la porte sainte sur la religion?

R Depuis les années 70, avec la Révolution tranquille, nous avons mis beaucoup de côté l'aspect de la foi populaire. Nous l'avons un petit peu méprisé ou regardé de haut. La porte sainte est un objet qui était accessible à n'importe qui. Ça permettait une expression de foi à toute personne de bonne volonté. Nous avons voulu donner comme image que l'église est ouverte, que la porte est ouverte à toute personne, et ce, peu importe ses origines. Ça faisait des dizaines d'années qu'on n'avait pas vu au Québec des files pour le sacrement du pardon.

Q Quel a été votre moment le plus marquant?

R Un élément dont je suis assez fier est la publication des cinq livres historiques sur Notre-Dame-de-Québec. On n'a jamais vu une paroisse produire cinq livres de qualité au niveau historique, graphique et esthétique.

Q Quelles sont les perspectives pour l'avenir?

R Déjà, les agences de voyages nous demandent si nous allons continuer. Et la réponse est oui. Comme l'Église nous a fait le cadeau de deux nouveaux saints, François de Laval et Marie de l'Incarnation, et que leurs tombeaux sont dans la paroisse, les pèlerinages vont continuer pour permettre aux gens d'exprimer leur dévotion.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer