350e de Notre-Dame-de-Québec: fin d'une année exceptionnelle

Comme ce visiteur, plus de 325 000 personnes... (Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Comme ce visiteur, plus de 325 000 personnes ont franchi le seuil de la porte sainte au cours de l'année.

Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

ZONE Notre-Dame de Québec
ZONE Notre-Dame de Québec

Du 8 décembre 2013 au 28 décembre 2014, la paroisse Notre-Dame de Québec célébrera ses 350 ans. Découvrez un grand pan de notre histoire et de notre patrimoine. »

(Québec) Le 8 décembre 2013, une porte sur l'histoire s'ouvrait à la basilique-cathédrale Notre-Dame-de-Québec. Aujourd'hui, alors que plus de 325 000 personnes ont franchi cette porte, celle-ci accueillera ses derniers visiteurs à 16 heures.

Ouverte pour lancer les festivités du 350e anniversaire de la paroisse Notre-Dame-de-Québec, la porte sainte a fait parler d'elle sur tous les continents. Elle est seulement la septième dans le monde et la première à voir le jour en dehors de l'Europe. Aujourd'hui, la fermeture à clé de la porte sainte symbolisera la fin des festivités du 350e anniversaire, une année exceptionnelle.

Selon le directeur général des fêtes, l'abbé Julien Guillot, des gens provenant de 41 pays ont visité au cours de la dernière année la mère de toutes les paroisses en Amérique du Nord et ont signé le livre d'or des visiteurs. Au total, c'est près de 1,4 million de personnes qui ont visité la basilique Notre-Dame-de-Québec et l'église Notre-Dame-des-Victoires, comparativement à un million annuellement par le passé.

Les responsables des fêtes estiment à 33 % l'accroissement moyen des visiteurs dans les églises du Vieux-Québec en 2014. «Ce sont des retombées économiques de près de 26 millions $ provenant du tourisme religieux, soit près de 6,5 millions $ de plus qu'en 2013», affirme l'abbé Guillot.

Tourisme religieux

Le tourisme religieux est un phénomène nouveau au Québec, alors qu'il est en plein essor chez nos voisins des États-Unis, d'Amérique du Sud et d'Europe. La porte sainte a permis notamment à Québec de consolider son rang au sein des destinations du tourisme religieux en Amérique du Nord.

Les activités de clôture du 350e anniversaire de la paroisse Notre-Dame-de-Québec vont durer toute la journée. Dès 11h30, les membres de la Congrégation de la Sainte Famille, association fondée par François de Laval en 1665, renouvelleront leur engagement.

En après-midi, de 13h à 16h, les familles sont invitées à prendre part à des activités: marionnettes géantes, chorale de Noël sur le parvis de l'église, animation dans le Jardin en préparation à la traversée de la porte sainte, crèche vivante dans la nef centrale, présentation de la Sainte Famille et visite gratuite du Musée.

Tous ceux désirant fouler le seuil de la porte sainte auront jusqu'à 16h pour le faire, sinon ils devront attendre vraisemblablement jusqu'en 2025. «En principe, la porte devrait ouvrir à nouveau en 2025 (année sainte de l'Église catholique romaine). Nous allons alors demander la permission», souligne l'abbé Guillot.

À 19h, la célébration de clôture du jubilé débutera. Cette dernière célébration des fêtes sera présidée par le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec. Un dernier groupe de pèlerins franchira la porte sainte puis la procession liturgique précédera l'archevêque, qui procédera alors à la fermeture de la porte sainte. Enfin, le cardinal Lacroix apposera les scellés sur la porte, signifiant que l'année jubilaire est terminée, et des Vêpres solennelles de la Sainte Famille seront chantées.

«Vers 19h15, la porte va être verrouillée. La clé devrait être conservée au musée Notre-Dame-de-Québec», explique l'abbé Guillot.

«La célébration de la fermeture de la porte sainte ouvre l'avenir de Notre-Dame-de-Québec et de l'Église catholique de Québec sur un élan missionnaire. Le succès international des fêtes du

350e anniversaire de Notre-Dame-de-Québec, avec la canonisation de Saint-François-de-Laval et de sainte Marie de l'Incarnation, déploient de nouvelles perspectives de pèlerinage pour les années à venir, à Notre-Dame-de-Québec», conclut-il.

La célébration sera diffusée en direct sur internet au www.ecdq.tv

Le modèle de la Sainte Famille

Le Soleil a demandé au directeur général des fêtes du 350e, l'abbé Julien Guillot, pourquoi on avait choisi la journée de la Sainte Famille pour clôturer les fêtes et pour fermer la porte sainte. L'abbé Guillot a expliqué que c'est «en raison de la dévotion de François de Laval à la Sainte Famille. Avant même que cette date soit inscrite comme fête de la Sainte-Famille dans le calendrier romain, François de Laval invoquait la Sainte Famille et la proposait comme modèle aux familles québécoises qui connaissaient des hivers difficiles. Le premier évêque de Québec, Mgr de Laval, disait: inspirez- vous de la Sainte Famille, qui a vécu des épreuves et qui a passé à travers», raconte l'abbé Guillot.  

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer