Pneus d'hiver: retardataires, prenez garde!

Les services de police et la Sûreté du... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Les services de police et la Sûreté du Québec pourront effectuer dès lundi, «aléatoirement», des vérifications sur les voitures pour s'assurer qu'elles sont munies de pneus d'hiver.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Depuis minuit lundi, tous les automobilistes du Québec doivent avoir doté leur véhicule de pneus d'hiver. Les retardataires s'exposent à une amende allant de 200 $ à 300 $.

Les services de police et la Sûreté du Québec pourront effectuer dès lundi, «aléatoirement», des vérifications sur les voitures. Tous les taxis et les véhicules de promenade immatriculés au Québec doivent être munis de pneus d'hiver. Cette obligation s'applique aussi aux véhicules de promenade offerts en location au Québec ainsi qu'aux cyclomoteurs et aux motocyclettes. De plus, à compter de cette année, les pneus d'hiver doivent arborer un pictogramme représentant une montagne et un flocon de neige. Les pneus munis de crampons sont également autorisés.

«On va surveiller ça», affirme au Soleil Stéphane Dufresne, lieutenant au Service de police de la Ville de Québec. Pour vérifier les pneus, «on peut intercepter des véhicules au hasard. Si on juge au visuel que les pneus sont usés, on peut intercepter le véhicule et vérifier s'il [le pneu] porte bien le signe d'hiver.»

Quelques retardataires

Joints par Le Soleil dimanche, plusieurs garages de Québec étaient débordés de travail, tandis que d'autres affirmaient qu'il y avait beaucoup moins de retardataires cette année que par le passé.

«J'ai pas beaucoup de temps de libre. Nous avons beaucoup de personnes de dernière minute», soutient Dave Thériault, employé au Canadian Tire de Lebourgneuf, où 10 techniciens travaillaient à temps plein hier seulement pour la pose de pneus. «C'est aujourd'hui [dimanche] la grosse journée, nous avons moins de rendez-vous demain [aujourd'hui].»

Au Walmart de Sainte-Foy, la situation est similaire. «Nous avons eu beaucoup de sans rendez-vous», souligne Jean-Philippe Vallée, responsable automobile au centre auto. «Nous avons même été forcés de refuser des gens.»

Aux Saules et à Vanier, les employés du Canadian Tire étaient beaucoup moins débordés. «C'est une journée tranquille», affirme Nicolas Belley, conseiller technique au Canadian Tire de Vanier. «Demain, nous avons encore beaucoup de rendez-vous.»

Exceptions

Certaines exceptions s'appliquent à l'obligation de poser des pneus d'hiver. Par exemple, sur une roue de secours ou si une personne fait l'acquisition d'un nouveau véhicule. Elle a alors une exemption de sept jours.

La loi stipule que tous les automobilistes du Québec devront avoir leurs pneus d'hiver jusqu'au 15 mars inclusivement.

Pour plus d'information: http://goo.gl/bHthXJ

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer