La maison Kent restera intacte

La Maison Kent, située au 25, rue Saint-Louis,... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

La Maison Kent, située au 25, rue Saint-Louis, avait été acquise par le gouvernement français en 1981 et servait de Consulat général.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) S'ils refusent de dévoiler ce qu'ils projettent pour la maison Kent, l'un des nouveaux propriétaires de la célèbre demeure patrimoniale datant de 1648 assure qu'elle demeurera intacte.

La vente de l'immeuble qui appartenait au Consulat général de France a été scellée au début de la semaine dernière pour la somme de 2,75 millions $. C'est un entrepreneur de Beauce, Gilbert Trudeau, et un important promoteur immobilier de Toronto, le groupe Remington, qui ont mis la main sur l'ancienne maison du duc de Kent, sise au 25, rue Saint-Louis dans le Vieux-Québec.

«On adore le bâtiment. Il est historique. Il n'est pas question de le jeter par terre. C'est certain que le bâtiment va rester dans sa forme», a assuré M. Trudeau, avouant que certaines rénovations pourraient être nécessaires. «Nous l'avons acheté, car nous le trouvons beau et il est bien situé. J'adore la ville de Québec, ça faisait longtemps que nous cherchions pour de l'immobilier. La bâtisse a été mise à vendre et nous avons fait une offre. Nous avons été chanceux de l'avoir», a-t-il poursuivi.

Il est cependant demeuré muet sur ses intentions et celles de son partenaire d'affaires, Christopher Bratty, du groupe Remington. «Pour l'instant, nous n'avons pas de projet déterminé. Le Consulat [général de France] est encore là pour une année encore. Nous voulons prendre notre temps afin de trouver la meilleure vocation possible pour le bâtiment», s'est-il contenté de préciser.

Ce n'est pas la première fois que les deux hommes s'associent pour un projet et ils n'excluent pas répéter l'expérience dans la capitale. «C'est certain que s'il y a d'autres opportunités d'affaires à Québec, nous allons être ouverts», a soutenu M. Trudeau.

Par ailleurs, le déménagement du Consulat général de France au 500, Grande Allée, est confirmé alors que le ministère français des Affaires étrangères et du Développement international a lancé un appel d'offres la semaine dernière pour l'aménagement des nouveaux locaux. Le coût des travaux est évalué à 300 000 $.

La mise en vente de la maison Kent avait eu des échos jusqu'en France où des députés y étaient opposés. Ils soutenaient que renoncer à «ces locaux chargés d'histoire» pourrait être interprété comme «un désengagement de la France à l'égard du peuple québécois».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer