Un Canadien incite les «loups solitaires» à agir dans une vidéo

John Maguire profère des menaces directes contre son... (Capture d'écran)

Agrandir

John Maguire profère des menaces directes contre son pays d'origine.

Capture d'écran

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Un Canadien, présumé membre du groupe armé État islamique, invite dans une vidéo les «loups solitaires» à attaquer des cibles canadiennes.

On peut y voir un homme qui dit être un Canadien et qui s'identifie comme Abu Anwar al-Canadi. Selon le National Post, il s'agit de John Maguire, un ancien étudiant de l'Université d'Ottawa. Il se serait converti à l'islam et radicalisé avant de quitter le pays, l'an dernier. Le journal cite des amis et des membres de la famille de John Maguire.

L'homme de 23 ans compte parmi les dizaines de Canadiens sous enquête de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) après avoir quitté pour la Syrie.

C'est la société américaine SITE Intelligence Group, qui surveille les activités du mouvement djihadiste, qui a publié la vidéo sur son site Internet, dimanche.

L'enregistrement d'une durée de six minutes et 13 secondes a été partagé sur Twitter et des forums djihadistes. Abu Anwar invite ses compatriotes musulmans à suivre l'exemple de Martin Couture-Rouleau. Martin Couture-Rouleau a tué un soldat, l'adjudant Patrice Vincent, et en a blessé un autre quand il les a pourchassés avec sa voiture dans un stationnement de Saint-Jean-sur-Richelieu, en octobre dernier.

Debout dans les ruines d'une zone non-identifiée, Abu Anwar al-Canadi avertit les Canadiens que la contribution du Canada dans la coalition de lutte contre l'État islamique va entraîner des représailles.

«Ô, gens du Canada, vous qui prétendez être un peuple éduqué», dit-il en anglais au tout début de la vidéo. Il est impossible de dire où et quand celle-ci a été enregistrée.

Il invite les Canadiens de confession musulmane à lancer des attaques contre leurs concitoyens ou à quitter le pays. «Faites vos bagages ou préparez vos engins explosifs», a-t-il dit dans la vidéo présentée avec des sous-titres arabes.

«Vous achetez votre billet d'avion ou vous aiguisez votre couteau», a-t-il ajouté.

La vidéo revient également sur l'attaque de Michael Zehaf Bibeau, le 22 octobre, à Ottawa. Il a tué le caporal Nathan Cirillo au Monument commémoratif de guerre avant d'entrer dans le Parlement fédéral. Il avait alors été abattu par le sergent d'armes Kevin Vickers.

Abu Anwar aurait comme nom d'utilisateur sur Twitter celui de Yahya Maguire. On peut y lire des critiques envers les combats en Syrie mais il n'aurait pas écrit sur ce compte depuis le mois d'octobre 2012.

«Nous devons demeurer vigilants»

Le gouvernement Harper n'a pas répondu directement au sujet du contenu de la vidéo et n'a pas confirmé ou nié son authenticité.

Le gouvernement invite les Canadiens à être sur leurs gardes. «Le terrorisme constitue une menace réelle et sérieuse pour les Canadiens, et nous devons demeurer vigilants, affirme le ministre de la Sécurité publique, Steven Blaney, par voie de communiqué publié sur sa page Facebook. C'est pourquoi nous prenons part à la coalition qui mène actuellement des frappes aériennes contre (l'État islamique) et que nous appuyons les forces de sécurité en Irak dans leur lutte contre ce fléau terroriste. C'est également pour cette raison que nous travaillons avec détermination à améliorer les outils dont disposent les forces policières et le milieu du renseignement afin de mieux nous protéger.»

La vidéo publiée dimanche n'est pas la première du genre.

En juillet, un homme originaire du Nord de l'Ontario, qu'on croyait mort lors de combats en Syrie en 2013, a été vu dans une vidéo de propagande, appelant les Canadiens à se joindre au conflit.

En septembre, un autre document de l'État islamique avertissait les Occidentaux dont les Canadiens qu'ils ne devraient pas se sentir en sécurité dans leurs chambres à coucher.

Les agents du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) ont estimé, plus tôt cette année, que 130 extrémistes canadiens ont rejoint les combats en Syrie ou l'Irak. Cependant, ils ne seraient pas tous au sein du groupe armé État islamique.

Plus tôt cette année, le gouvernement canadien a déployé des avions de combat et du personnel de soutien en Irak. Les militaires canadiens se joignent à ceux d'autres pays pour mener des frappes aériennes en appui aux forces terrestres irakiennes qui luttent contre les militants de l'État islamique.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer