Sébastien Sasseville complète sa traversée du Canada à la course

Sébastien Sasseville était tout sourire lors de son... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Sébastien Sasseville était tout sourire lors de son passage à Québec le 27 avril.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Plus de 7000 kilomètres plus tard, Sébastien Sasseville a gagné son pari. Neuf mois après être parti de Terre-Neuve, l'athlète de Québec atteint de diabète de type 1 complète vendredi matin sa traversée du Canada à la course.

«C'est beaucoup de joie et énormément de fatigue», confie celui qui s'était lancé dans ce grand périple après un an de préparatifs afin d'inspirer la population, particulièrement les 3 millions de diabétiques canadiens. «Je suis le premier surpris de m'être rendu jusqu'au bout. Ça montre à quel point on peut aller loin en faisant un peu chaque jour.»

«Un peu», pour Sébastien Sasseville, a été 40 kilomètres de course chaque jour, cinq à six jours par semaine, depuis le 2 février. Suivi par son équipe en roulotte, l'ambitieux athlète, qui avait 22 ans lorsqu'il a appris qu'il souffrait de la forme la plus grave de diabète, était reconduit chaque matin là où il avait laissé la veille. «La course, c'était la pointe de l'iceberg parce qu'on travaillait chaque jour une fois la course complétée pour rencontrer la population et les médias.»

Celui qui compte six Ironman à son actif et un ultramarathon dans le désert du Sahara admet que les derniers mois ont été difficiles, autant physiquement que mentalement. «J'ai eu de la difficulté à dormir récemment en raison de la douleur aux jambes. Il y a beaucoup de fatigue accumulée.»

A-t-il l'impression d'avoir accompli son objectif d'inspirer les gens? «Vraiment, vraiment. On s'en est vraiment rendu compte dans les derniers mois. On reçoit des centaines de témoignages de parents qui nous disent que ça leur donne espoir pour leur enfant diabétique ou de jeunes qui nous disent que ça a changé leur vie.»

Rencontres marquantes

Le coureur de 34 ans dit avoir puisé de la motivation dans des rencontres marquantes qu'il a faites durant son périple. Il nomme en exemple Jack, un garçon d'une dizaine d'années croisé à Windsor «qui faisait presque partie de l'équipe» dans les derniers mois, appelant chaque semaine pour prendre des nouvelles. «On a également rencontré un cycliste de 81 ans qui traversait lui aussi le Canada. C'est incroyable»

«Personnellement, je suis transformé. Il y a eu des journées vraiment difficiles où tu te demandes comment tu vas faire pour courir le lendemain. Mais la plus grande leçon que je tire de tout ça, c'est qu'on peut réaliser de grandes choses juste en faisant aujourd'hui du mieux qu'on peut. Si j'avais pensé à l'arrivée et aux 7000 km restants dès le début, ça aurait été déprimant.»

L'athlète, qui était devenu en 2008 le premier et seul canadien diabétique de type 1 à atteindre le sommet du mont Everest, aura passé neuf mois sur la route et complété plus de 170 marathons. Ironiquement, lorsqu'il aura traversé le Stanley Park, à Vancouver, aujourd'hui, devant sa famille et plus d'une centaine de partisans, Sébastien Sasseville se retrouvera devant l'inconnu. Il ne sait pas quel sera son prochain projet.

«Je suis un peu triste que ça se termine, admet-il: ce n'est pas comme un défi d'une journée ou d'une semaine. Au bout de neuf mois, c'est devenu un style de vie.

«Mon rêve, c'est que ça continue après le fil d'arrivée. Peut-être donner des conférences de quelques jours, dans lesquelles on pourrait aussi faire courir les jeunes. Mais j'ai d'abord besoin d'une pause. Besoin de digérer.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer