Femmes Alpha: le féminisme version 3.0

Viviane Graillon, Joelle Boutin et Isabelle Carrière sont... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Viviane Graillon, Joelle Boutin et Isabelle Carrière sont les trois cofondatrices de Femmes Alpha.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Viviane Graillon, Joëlle Boutin et Isabelle Carrière, les trois cofondatrices de la communauté Femmes Alpha, sont du genre dynamique, déterminé, fonceur, mais aussi sensible, attentionné avec le goût de partager les bons coups des autres.

En lançant mardi leur site Web femmesalpha.com sous la forme d'un blogue magazine, elles ont un objectif clair : mettre en valeur des modèles inspirants de femmes en entrepreneuriat, en affaires, dans leur leadership, leur profession ou leur passion. Une façon de donner au suivant, disent-elles à l'unisson, et surtout de célébrer le leadership des femmes.

Sont-elles féministes? Oui et non. Oui, parce qu'elles veulent faire la promotion de la femme dans tous ses aspects et ses valeurs dans le monde professionnel. Mais non pour ce qui est des revendications. Les femmes qui les ont précédées, comme Janette Bertrand et plusieurs autres, ont revendiqué des droits, elles ont ouvert des portes. Maintenant, le temps est aux célébrations, à la mise en valeur des femmes qui ont réussi à faire leur place.

Pour Viviane Graillon, Joëlle Boutin et Isabelle Carrière, Femmes Alpha incarne d'une certaine manière le féminisme version 3.0, non seulement à cause du Web, des réseaux sociaux, mais aussi à cause du partage des expériences de vie comme celles des affaires.

Femmes Alpha, ce n'est pas la femme alpha du même acabit que les modèles des magazines et de la publicité, l'enjôleuse, ou celle qui se bat pour un job d'homme afin de devenir chef de la meute. «C'est fini le temps des bûcherons!» lance à brûle-pourpoint la plus jeune des trois, Isabelle. La philosophie derrière cette nouvelle communauté émergente est tout autre. Elles veulent faire disparaître l'image de «poupoune» ou l'image de la femme qui s'intéresse seulement aux sites de maquillage, de mode et de recettes.

Joëlle Boutin raconte alors l'expérience de son fils qui vient d'entrer à l'école. La professeure demande aux élèves de nommer des modèles inspirants. Il n'y avait pratiquement que des hommes. Une seule femme est nommée : Marilyn Monroe...

Mais pour elle, leur invitée au lancement mardi soir, Janie Duquette, fait partie des modèles inspirants de femmes, surtout qu'elle a écrit le livre Les 7 clés du leadership féminin dans lequel elles ont trouvé une manière de voir qui leur ressemble.

«Nous commençons dans la région de Québec avec nos objectifs de créer une communauté de femmes dynamiques qui prennent leurs affaires en main, ajoute Viviane Graillon. C'est le leadership à l'honneur dans une communauté qui tisse des liens entre les femmes, avec les hommes aussi. C'est une communauté inclusive.»

Elles voient plus loin encore. Elles veulent toucher toutes les régions du Québec et toute la francophonie, car des mouvements analogues existent dans l'univers anglophone, mais non dans la francophonie.

Femmes Alpha se servira du Web, des réseaux sociaux Facebook et Twitter, pour rejoindre le plus de femmes possible. Il y aura des ateliers de formations, probablement des webinaires (séminaires sur le Web), en plus de blogues et de conseils sur le Web. Alors qu'elles pensaient faire vivre le site à trois, il y a maintenant une vingtaine de collaboratrices et des collaborateurs dans l'aventure.

Mais il n'y aura pas que le Web. Elles veulent des rencontres face à face dans diverses activités. Le Web servira de plateforme de communication, mais les activités comme les ateliers et les événements en personne serviront aux relations, à tisser des liens, affirment les trois femmes.

Leur manière de donner au suivant : amasser des fonds pour La Maison de Marthe (www.maisondemarthe.com), soit le 1 $ amassé par la vente des cocktails Femmes Alpha au Cercle et par des activités de philanthropie pour récolter des fonds pour cet établissement qui vient en aide aux prostituées.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer