Dernier hommage à Gilles Latulippe

De Janine Sutto à Jean Lapointe, en passant... (La Presse Canadienne)

Agrandir

De Janine Sutto à Jean Lapointe, en passant par les Michèle Richard, Yves Jacques et Michel Louvain, plusieurs membres de la colonie artistique ont tenu à témoigner de l'amour et de l'admiration qu'ils portaient à celui que plusieurs reconnaissaient comme «le dernier grand du burlesque au Québec».

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Les proches de Gilles Latulippe ainsi que ses collègues du monde du spectacle se sont rendus à l'hôtel de ville de Montréal, vendredi après-midi, où un dernier hommage lui a été rendu.

Jean Lapointe ... (La Presse Canadienne) - image 1.0

Agrandir

Jean Lapointe 

La Presse Canadienne

Michel Louvain et Roger Sylvain discutent avant le... (La Presse Canadienne) - image 1.1

Agrandir

Michel Louvain et Roger Sylvain discutent avant le service.

La Presse Canadienne

De Janine Sutto à Jean Lapointe, en passant par les Michèle Richard, Yves Jacques et Michel Louvain, plusieurs membres de la colonie artistique ont tenu à témoigner de l'amour et de l'admiration qu'ils portaient à celui que plusieurs reconnaissaient comme «le dernier grand du burlesque au Québec».

Le corps de l'acteur et humoriste a été exposé en chapelle ardente dans le hall de l'hôtel de ville. En fin d'après-midi vendredi, une cérémonie privée en son honneur, réservée à la famille et aux artistes, a eu lieu, animée par Stéphan Bureau, qui a vanté son «talent rare» et son «don de faire briller celui des autres».

Gilles Latulippe est décédé le 23 septembre à l'âge de 77 ans. Le Centre universitaire de santé McGill a précisé qu'il était mort d'un cancer du poumon pour lequel il était soigné depuis quelques années, dans une grande discrétion. Il avait été admis le 22 août dernier à l'hôpital pour soigner une pneumonie.

Il y a quelques mois à peine, le Festival Juste pour rire lui avait rendu hommage pour ses 55 ans de carrière, en sa présence. Il était aussi en vedette encore récemment à son théâtre d'été, à Drummondville, dans une pièce bien de son cru, Salut Cocu, mais il avait dû écourter la saison à cause de sa pneumonie.

La carrière de Gilles Latulippe a été marquée par de nombreux succès au théâtre, mais aussi à la télévision, où les personnages de Symphorien, de Théo Théoret (Les Brillant) et de Hector Potvin (Poivre et sel), entre autres, ont marqué l'imaginaire. En parallèle, il a dirigé pendant 33 ans «son» Théâtre des Variétés.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer