Les handicapés s'ennuient du mail Saint-Roch

«En basse-ville, il y a seulement un commerce... (Photo Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

«En basse-ville, il y a seulement un commerce sur deux qui est accessible et on voit encore des aberrations comme cet établissement où il y a une rampe d'accès... donnant sur un escalier descendant qui se rend au sous-sol!», explique Michel Bédard, vice-président du Comité d'action des personnes vivant des situations de handicap (CAPVISH).

Photo Le Soleil, Steve Deschênes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Plus de cinq ans après la fin des travaux de démolition du Mail Saint-Roch, plusieurs personnes handicapées avouent s'ennuyer un peu de l'ancien centre commercial qui occupait une partie de la rue Saint-Joseph pendant plus de 25 ans et dont les commerces étaient accessibles aux personnes en fauteuil roulant.

La disparition du toit du mail a beau avoir revitalisé le quartier, pour les handicapés, ces travaux ont aussi signifié la fin de l'accessibilité à plusieurs commerces du centre-ville, dont il faut maintenant gravir quelques marches pour accéder à l'entrée.

«L'ironie dans tout ça, c'est que le mail était accessible, lui! Depuis la démolition, la rue est maintenant plus basse que le bord des commerces et il y a des marches presque partout. C'est un aspect dont la Ville n'avait malheureusement pas tenu compte lors de la transformation du Mail», déplore M. Michel Bédard, vice-président du Comité d'action des personnes vivant des situations de handicap (CAPVISH).

L'organisme tenait vendredi une marche de sensibilisation, à laquelle ont pris part plusieurs personnes en fauteuil roulant et représentants d'associations dédiées aux personnes handicapées, qui visait à inciter les commerçants de la rue Saint-Joseph à rendre leurs installations accessibles.

Un sur deux

«En basse-ville, il y a seulement un commerce sur deux qui est accessible et on voit encore des aberrations comme cet établissement où il y a une rampe d'accès... donnant sur un escalier descendant qui se rend au sous-sol!», poursuit-il.

Jean Côté, trésorier du CAPVISH, soulignait pour sa part que 10% de la population vit avec un handicap, un chiffre qui est appelé à augmenter à 25% d'ici 2030 avec le vieillissement de la population. «Chez les 75 ans et plus, ce sera plus de la moitié qui se déplacera en fauteuil roulant, alors l'accessibilité universelle deviendra un enjeu encore plus important.»

Olivier Collomb d'Eyrames, directeur du Regroupement des organismes de personnes handicapées de la région de Québec, soulignait pour sa part que des programmes existent, tant au gouvernement fédéral, provincial qu'à la Ville de Québec, pour aider les commerçants à adapter leurs installations.

«Notre démarche d'aujourd'hui vise aussi à rappeler l'existence de ces programmes qui sont souvent méconnus. À titre d'exemple, de 2007 à 2011, seulement 13 entreprises au Québec se sont prévalues de la déduction fiscale pour rénovation ou transformation d'un édifice», souligne-t-il.

Sensibles

À la Société de développement commercial du centre-ville de Québec, le directeur général Stéphan Sabourin a tenu à souligner que ses membres étaient sensibles à la problématique de l'accessibilité. «Cependant, ce ne sont pas eux qui sont responsables, mais les propriétaires des immeubles qu'ils occupent. Je sais que dans certains cas, des demandes ont été faites par des commerçants à leurs propriétaires pour rendre l'édifice accessible.»

Du côté de la Ville de Québec, le porte-parole Jacques Perron a indiqué que l'administration municipale n'avait pas le pouvoir d'imposer aux promoteurs privés de rendre leurs installations accessibles. «On le fait dans nos propres bâtiments et on encourage les propriétaires à le faire mais, malheureusement, parfois la configuration de la rue et du bâtiment ne le permet pas», conclut-il.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer