Nouvelles Casernes: les rénos urgentes, sans plus

Le ministre Réjean Hébert... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Le ministre Réjean Hébert

Photo La Presse Canadienne

Partager

Sur le même thème

(Québec) L'investissement avait beau avoir été qualifié d'«irréversible» et d'«historique» lors de l'annonce officielle en juillet, le projet des Nouvelles Casernes ne figure pas dans les priorités immédiates du nouveau gouvernement péquiste.

Lors de l'étude des crédits de la Santé, mercredi, le ministère «propriétaire» des bâtiments voisins de L'Hôtel-Dieu de Québec, le ministre Réjean Hébert a confirmé que la somme de 17 millions $ promise par les libéraux n'apparaît pas dans son budget 2013. «Le projet avait été annoncé, mais non budgété», a précisé hier Ariane Lareau, l'attachée de presse du ministre. Elle ajoute que le projet est toujours vivant, mais en «réévaluation», comme bien d'autres engagements faits par le gouvernement Charest avant d'être remplacé par le Parti québécois.

Ce n'est donc pas avec les crédits 2013 qu'on pourra voir se réaliser ce projet que la ministre de la Culture Christine St-Pierre et son collègue de la Santé, Yves Bolduc, avaient annoncé en grande pompe en juillet. Ils s'étaient engagés à investir 1,3 million $ à court terme pour des rénovations d'urgence. Quelque 17 autres millions de dollars devaient être investis dans les cinq prochaines années.

«Irréversible»

Enthousiaste de voir évoluer ce dossier qui stagne depuis des décennies, le maire de Québec, Régis Labeaume, avait même pris l'humanité à témoin lors de l'annonce de juillet. «Je voudrais dire à la terre entière que le projet que nous mettons en branle aujourd'hui est pour moi irréversible, avait-il tranché. Tout recul nous sera collectivement interdit.»

À la Ville de Québec, la conseillère responsable des dossiers culturels, Julie Lemieux, s'est dite persuadée hier que le gouvernement dépensera la somme de 1,3 million $ prévue pour des travaux d'urgence au bâtiment militaire datant de 1750. «Ils viennent de classer les Nouvelles Casernes comme bâtiment historique, a rappelé Mme Lemieux. Ils vont s'en occuper.»

Au cabinet du ministre de la Culture, Maka Kotto, l'investissement de 1,3 million $ apparaît pratiquement comme une formalité. «Le montant devrait faire l'objet d'une autre autorisation», a précisé l'attaché de presse du ministre, Marc-André de Blois, qui ne se dit toutefois pas inquiet pour ce feu vert.

D'ici à ce que le ministère de la Santé décide s'il va de l'avant avec l'argent aux Nouvelles Casernes, un comité est responsable de trouver une vocation à ces bâtiments hérités du régime français. Son rapport est attendu en décembre.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer