Maison du partage: espoir pour les mères et les enfants haïtiens

Depuis trois ans, les enfants du Village de... (Photo collaboration spéciale Yves Therrien)

Agrandir

Depuis trois ans, les enfants du Village de l'Espoir à Limbé ont mis sur pied une coopérative d'élevage de chèvres.

Photo collaboration spéciale Yves Therrien

Partager

Yves Therrien
Le Soleil

(Québec) Un troisième projet de L'AMIE (Aide internationale à l'enfance) voit le jour en collaboration avec le Cendre d'éducation et de développement intégré du Village de l'Espoir (CEDI-VE) à Limbé, au nord-ouest de Cap-Haïtien, en Haïti.

 

 

Évalué à 254 000 $, le projet de construction de la Maison du partage du savoir pour les enfants et les mères de la région de Limbé permettra de former les membres des différentes coopératives d'enfants et celles des mères, de les outiller pour la comptabilité, les soins de santé et d'autres domaines, en plus de servir à préparer des formateurs qui viendront en aide à plusieurs centaines de personnes sur le territoire.

En entrevue, Marie-Marthe Bergeron, chargée de projet de L'AMIE en Haïti, et Esther Côté, agente de projet à Québec, racontent que la construction va bien et que la Maison du partage serait opérationnelle bientôt.

«Le premier étage est terminé, mais nous avons eu des retards avec les fondations à cause des pluies abondantes qui ont tout inondé, précise Mme Bergeron. Pour l'instant, nous ferons un toit et construirons le deuxième étage un peu plus tard. Il servira de lieu d'hébergement pour les formateurs et les gens en formation.»

Déjà, plusieurs futurs formateurs haïtiens ont été formés par des spécialistes en santé, en agriculture, en coopération, pour accompagner les gens de la région dans leurs divers projets. Des 31 personnes formées, 28 sont déjà à l'oeuvre dans de nouvelles coopératives d'enfants et de femmes.

Et il y a même des projets de collaboration avec la coopérative Fodès-5 du village de Labrousse, où l'UPA-DI a implanté son projet de développement agricole Les savoirs des gens de la terre.

Depuis quelques mois, l'équipe de L'AMIE travaille à renforcer l'équipe du CEDI-VE coordonnée par Elvie Maxineau pour organiser le secrétariat, la comptabilité et d'autres aspects de la Maison du partage construite près de la route nationale pour être plus centrale pour les villages autour de Limbé.

Depuis le passage du Soleil, il y a près de deux ans, six nouvelles coopératives d'enfants ont été mises sur pied et trois coopératives de femmes. «Nous travaillons toujours avec le modèle de la coopérative KTVE (Koopérative des Ti-Mounes du Village de l'Espoir) de Limbé et ses chèvres, raconte Marie-Marthe Bergeron. Cette fois, les jeunes de 10 à 12 ans sont accompagnés de leur mère dans le cheminement. Le premier chevreau qui naîtra ira à la mère, et lorsque la chèvre de la mère aura un petit, il sera donné à une autre femme de la coopérative.»

Deux coopératives de petite menuiserie et de sculpture sur bois pour les enfants ont vu le jour, une autre de récupération de métal et de sculpture sur pierre, et une de couture. Les ateliers de formation des jeunes sont animés par des adultes et des artistes haïtiens. La prochaine étape sera d'avoir une boutique pour vendre les objets, les sculptures et les vêtements.

Du côté des mères, il y a une coopérative d'élevage de chèvres avec leurs enfants de 8, 9 et 10 ans. Un autre touche la couture et la troisième concerne l'élevage des poules. Toutes ces initiatives visent à développer le travail communautaire et l'entraide en plus d'inculquer les notions de coopérations en plus des aspects sociaux, de santé et de droit familial.

Pour aider à financer toutes ces initiatives, L'AMIE tenait jeudi un souper-bénéfice espérant recueillir dans les 25 000 $. En plus, les gens peuvent acheter une marche, une porte, une fenêtre ou un bout de mur de la nouvelle maison où les noms des donateurs seront inscrits. Les détails seront sur le site Web de L'AMIE dans les prochains jours avec le formulaire de don.

Sites Web :

www.amie.ca

www.facebook.com/CediVillageDeLEspoirHaiti

Être soutien de famille à 10 ans

En Haïti, il y a parfois des histoires hors du commun montrant la débrouillardise des enfants dans des situations de pauvreté extrême. Marie-Marthe Bergeron, chargée de projet à Limbé, où elle passera deux périodes de trois mois sur le terrain, raconte l'histoire d'un enfant de 10 ans soutien de famille.

«Je lui ai demandé comment pouvait-il être soutien de famille à 10 ans. Son père était mort et sa mère très malade. Il m'a expliqué qu'il avait vendu un bouc pour faire soigner sa mère. En plus, c'est lui qui payait les vêtements de sa soeur et son matériel scolaire tout en pourvoyant à ses propres besoins.»

Un autre enfant, dans les cours de couture où il effectuait des exercices pratiques en cousant sur des feuilles de papier, a décidé d'aller au marché acheter des vêtements usagés. Il a défait des pantalons pour coudre lui-même une jupe et un autre pantalon qu'il a vendu au marché pour subvenir aux besoins de la maison.

Travail à long terme

Ces petits gestes, dira-t-elle, montrent à quel point il est important de développer des projets dans ce pays parmi les plus pauvres de la planète. «C'est un travail à long terme pour aider les gens à se sortir de la pauvreté, avoue-t-elle. Ça ne peut pas se faire en un an ou deux. Mais à la longue, avec le bon projet, on voit la lumière apparaître dans les yeux des gens. Ils reprennent espoir, confiance en eux et deviennent des éléments actifs dans leur milieu.»

En Haïti, le taux d'alphabétisation dépasse à peine 50 %, la mortalité infantile est de 87 sur 1000. L'espérance de vie est de 61 ans. Et l'indice de développement humain est à la 146e place sur 177.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer