La tourtière, un attrait de Québec?

La tourtière d'Alain Girard, chef aux Anciens Canadiens,... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

La tourtière d'Alain Girard, chef aux Anciens Canadiens, fait partie des 10 plats à essayer au Québec, selon le National Geographic.

Le Soleil, Erick Labbé

Partager

Sur le même thème

Annie Mathieu
Le Soleil

(Québec) Détrompez-vous, le meilleur endroit pour manger de la tourtière, ce n'est pas au Saguenay-Lac-Saint-Jean, mais bien à Québec, selon le National Geographic. Dans son palmarès des 10 plats à essayer dans la province, le prestigieux magazine conseille à ses lecteurs de se rendre aux Anciens Canadiens, dans le Vieux-Québec, pour déguster le mets traditionnel à base de viande et de pommes de terre.

Étonnement, dans la description du plat québécois par la publication, il n'est pas question de la région mère de la tourtière. «Oui, c'est décevant», reconnaît le directeur des communications de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean, Maxime Saint-Laurent.

«Est-ce que la tourtière aux Anciens Canadiens est une vraie tourtière ou un pâté à la viande? [...] Déjà au Québec la confusion règne quant à ce qu'est une véritable tourtière», fait-il valoir, ajoutant qu'il est absolument nécessaire que le plat contienne «des petites patates carrées» pour être authentique.

Vérification faite, le restaurant sis sur le chemin Saint-Louis dit servir à sa clientèle une véritable tourtière du Lac-Saint-Jean, puisque son chef, Alain Girard, la concocte à partir d'une recette laissée par son prédécesseur, un «Bleuet». «Raymond Bilodeau est un gars du Lac, souligne M. Girard. Je ne peux pas prendre tout le crédit», ajoute le cuisinier au service du restaurant depuis près de 30 ans et chef depuis une quinzaine d'années.

Reconnaissance

Mais Alain Girard a toutefois adapté la recette pour la mettre «au goût du jour». Par exemple, dans son mélange de viandes, il ajoute du bison. Il assaisonne également davantage sa tourtière que ce que devaient le faire nos ancêtres. Et oui, il y a «des patates en cubes», assure le chef.

Le copropriétaire du restaurant, Martin Dubé, se dit fier de la reconnaissance du National Geographic, mais incertain de l'influence que cette publicité pourrait avoir pour la saison en cours. Parmi les autres plats à essayer selon le palmarès du magazine consulté en ligne, la poutine figure en tête de liste, suivie des bagels de Montréal, de la tire sur la neige en Montérégie et dans les Laurentides et du fromage des Cantons-de-l'Est.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer