Des autochtones bravent le froid en opposition aux lois omnibus

Un peu plus d'une trentaine de personnes ont... (Collaboration spéciale Gilles Gagné)

Agrandir

Un peu plus d'une trentaine de personnes ont bloqué la route 132 du 1er janvier à mercredi et ont distribué des tracts aux automobilistes.

Collaboration spéciale Gilles Gagné

Partager

Gilles Gagné, collaboration spéciale
Le Soleil

(Listuguj et Gesgapegiac) Les autochtones de Gesgapegiag ont manifesté pendant une journée complète, du 1er janvier à 22h à hier soir, même heure, afin d'exprimer leur opposition aux effets des deux lois omnibus adoptés en 2012 à Ottawa par le gouvernement conservateur.

Cette manifestation a dans les faits pris la forme d'un blocus de la route 132 au milieu de Gesgapegiag, mais la porte-parole du groupe, Christiane Bernard, a indiqué que son intention visait uniquement à passer des tracts aux automobilistes afin de les informer.

«C'est devenu un blocus parce que la police a barré la route pour nous», a indiqué Mme Bernard au Soleil mercredi. Un peu plus d'une trentaine de personnes se trouvaient avec elle sur la route à ce moment, malgré le froid.

Initiative citoyenne

Les lois C-38 et C-45 font craindre une érosion des droits des autochtones et, surtout, de l'avis de Christiane Bernard, ils font planer de nombreuses menaces pour l'environnement.

«Ils créent des échappatoires pour permettre aux grandes compagnies de "développer" des ressources sans consulter les communautés et en ignorant l'impact environnemental pour leurs citoyens et pour la nature», dit-elle.

Mme Bernard a indiqué que le ralentissement de mercredi était une initiative citoyenne et que le conseil de bande avait demandé deux fois au groupe de ne pas manifester. «Notre manifestation est très pacifique.»

D'autres tracts devraient être distribués aujourd'hui et vendredi. Une autre manifestation pourrait avoir lieu samedi. Le détour indiqué par la Sûreté du Québec mercredi rallongeait le trajet d'une dizaine de minutes.

Par ailleurs, le blocus ferroviaire amorcé le 27 décembre par les Micmacs de Listuguj laissera passer les trains de voyageurs à compter de ce matin, entre Matapédia et New Carlisle. «Nous avons fini par joindre VIA Rail afin de les informer de notre intention», a indiqué Alex Morrison mercredi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer