Profession: magasineuse!

Les clients d'Isabelle De Palma, magasineuse professionnelle, peuvent... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Les clients d'Isabelle De Palma, magasineuse professionnelle, peuvent compter sur elle pour dénicher le cadeau idéal, le présent rare et convoité, en plus d'éviter les séances de magasinage, qu'elles soient anticipées ou de dernière minute.

Le Soleil, Yan Doublet

Partager

(Québec) Samedi, dimanche et lundi, des milliers de personnes prennent d'assaut les centres commerciaux, qui ressemblent souvent à l'aéroport de Pékin en ces derniers jours de magasinage intensif avant Noël. Les clients d'Isabelle De Palma n'ont toutefois pas ce souci: Isabelle s'est déjà tapé tout le boulot pour eux!

Isabelle, qui dessert depuis deux ans des clients à Québec et à Montréal avec son entreprise Votre adjointe personnelle, offre un service de conciergerie privée ou, si vous préférez, elle est une magasineuse professionnelle dont le travail consiste à faire les emplettes de gens trop occupés. Mieux connus en Europe et aux États-Unis, les services de conciergerie privée sont relativement nouveaux au Québec.

«Il y a des gens qui n'ont pas le temps, ou alors qui n'ont simplement pas envie de vivre la cohue des centres commerciaux. Il y a aussi ceux qui n'ont aucune idée quoi offrir et il y a ceux qui aiment magasiner, mais qui n'aiment pas emballer leurs cadeaux. Je peux faire tout ça pour eux et je suis aussi à l'affût des aubaines», explique-t-elle au bout du fil.

Pour 45$ l'heure, Mme De Palma s'occupe de tout. «Je rencontre le client, car je veux que le cadeau soit personnalisé comme si c'est vous qui l'aviez acheté. Je demande ce que la personne qui reçoit le cadeau aime, ce dont elle a l'habitude, ce qui lui a déjà été offert. Je donne des idées selon le budget du client», explique-t-elle. Ensuite, elle se lance à la recherche du cadeau parfait, de l'idée wow.

Déjouer la rareté

Le travail d'Isabelle, c'est également de trouver le moyen de dénicher le cadeau que tout le monde désire en période de pénurie, comme la fameuse console de jeux vidéo Wii dont les stocks s'épuisaient à la vitesse de l'éclair il y a deux ans.

«De nombreux clients qui faisaient affaire avec moi savaient ce qu'ils voulaient offrir, mais ils n'étaient pas intéressés à faire le tour des magasins afin de savoir où trouver l'une des rares Wii», signale celle qui avoue avoir quelques tours dans son sac pour faire face à la rareté de certains articles.

Plusieurs des clients d'Isabelle De Palma sont des gens d'affaires occupés qui n'ont pas le temps de faire les magasins, ou alors des familles où les deux parents occupent un emploi qui accapare beaucoup de leur temps. Il y a aussi des grands-mamans qui souhaitent offrir des présents à tous leurs petits-enfants et qui ont déjà découpé tous les articles désirés dans les prospectus ou catalogues.

Les nouvelles technologies permettent aussi à la concierge privée de faire son travail même lorsque le client est à l'autre bout du monde. «Une de mes clientes est une avocate qui voyage régulièrement à l'international. Elle peut me dire qu'elle recherche tel type de cadeau ou alors des cadeaux selon telle thématique. Je magasine, je prends des photos et je lui envoie et elle me dit si ça l'intéresse ou non.»

Et ce ne sont pas uniquement les produits, mais bien tous les résultats du magasinage qu'Isabelle De Palma transmet à ses clients. «Par exemple, j'ai récemment acheté pour une cliente un casse-tête de Star Wars en trois dimensions. Le commis m'en a expliqué le fonctionnement et je transmets aussi ces informations au client.»

De tous les prix

Il y a bien sûr les cadeaux d'entreprise, mais aussi les cadeaux familiaux et, contrairement à ce qu'on pourrait croire, on ne l'envoie pas magasiner seulement pour des articles valant plusieurs centaines de dollars. «J'achète beaucoup de cadeaux familiaux entre 60$ et 85$ et des cadeaux de 25$ à 40$ pour des enfants», précise Isabelle, avouant qu'on lui confie souvent le mandat de trouver le cadeau idéal pour belle-maman, le beau-frère ou la belle-soeur.

Elle compte aussi parmi ses clients des parents qui achètent chaque année une quinzaine de cadeaux pour leurs enfants, mais qui n'aiment pas en faire l'emballage. «Chaque année, ils m'appellent le 18 décembre pour que j'aille chercher tous leurs cadeaux et que je les emballe.»

La période des Fêtes est évidemment celle durant laquelle Mme De Palma est la plus occupée, avec la Saint-Valentin et... la rentrée scolaire, où elle écume les boutiques à la recherche de matériel scolaire et de vêtements pour les enfants.

«Mes clients réguliers, je les relance en novembre en prévision des Fêtes. Comme ils me paient à l'heure, c'est intéressant pour eux que j'évite les journées très achalandées de la fin décembre», signale-t-elle. Et plusieurs en redemandent. «Si un client me dit que sa belle-mère aime beaucoup les cadeaux sous la thématique des coqs, par exemple, si je trouve quelque chose de vraiment original en février, je peux l'acheter immédiatement en prévision de la fête des Mères.»

*****

Les riches aussi manquent de temps... où d'idées

À chaque créneau son concierge! Raymond Nadeau, de la firme Le Concierge de Québec, offre lui aussi depuis 10 ans des services de conciergerie privée, mais à l'intention de clients très fortunés qui manquent de temps ou d'idées pour leurs cadeaux des Fêtes.

«J'ai des clients sur les cinq continents, donc j'ai accès à beaucoup de magasins sur la planète et à des collègues partout dans le monde», indique celui qui compte parmi sa clientèle des multinationales et des clubs privés regroupant des gens d'affaires dont le chiffre d'affaires dépasse le million de dollars.

Parmi ses mandats récents, une multinationale lui a demandé d'acheter une série de cadeaux à l'un de ses dirigeants qui déménageait pour la troisième fois à la suite d'une promotion, et un club privé qui organisait une célébration de Noël au Château Frontenac lui a demandé de trouver le père Noël idéal.

«J'ai trouvé le père Noël sur un bord, puis le costume de l'autre», illustre-t-il. Il peut aussi organiser pour une famille la petite escapade à Québec qui illuminera leur temps des Fêtes en s'occupant des réservations, des cadeaux, des billets de spectacle. Bref, le travail qu'effectuent les concierges d'hôtel, mais pas seulement au niveau local.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer