Québec souhaite devenir la «Ville lumière» de Noël

La patinoire de la place D'Youville et le... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

La patinoire de la place D'Youville et le Palais Montcalm, illuminés de tous leurs feux durant l'événement QuébecAdabra!, l'an dernier.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partager

Annie Mathieu
Le Soleil

(Québec) Après Paris, Québec a l'ambition de devenir la prochaine Ville lumière... ou à tout le moins, la plus illuminée au monde pendant les festivités de Noël.

«Le rêve ultime, c'est que toute la ville devienne féérique au cours de cette période de l'année», lance Alexandre Caron, de QuébecAdabra! Avec les autorités municipales et l'Office du tourisme, l'organisation a décidé de miser sur ce concept pour concrétiser leur souhait commun que la ville de Québec devienne la capitale du temps des Fêtes.

De retour pour une troisième année, l'événement QuébecAdabra! se déroulera du

20 décembre au 2 janvier. Et après plusieurs tests au cours des présentations précédentes, l'idée la plus porteuse est finalement sortie de l'ombre. «Avec le décor qui est unique et la neige qui est présente, [...] on s'est rendu compte que c'est la lumière qui fait vivre la féérie de Noël quand on se promène dans les rues», explique M. Caron.

QuébecAdabra! s'est notamment inspirée de la centaine d'événements «lumières» qui ont lieu partout sur la planète, dont celui de Lyon, visité par plus de 4,5 millions de personnes en seulement quatre jours d'activités. Mais selon le promoteur, Québec serait la première à briller de tous ses feux pendant la période précise des célébrations de la fin décembre.

De son côté, le directeur du Bureau du développement touristique et des grands événements de la Ville de Québec, Étienne Talbot, dit souhaiter que les citoyens et les entreprises se mettent de la partie pour contribuer au rayonnement international de la Capitale-Nationale. «Avec leur aide, on veut devenir la ville la plus illuminée au monde... ou à tout le moins, en Amérique du Nord», précise-t-il en riant.

Deux fois plus d'événements

QuébecAdabra! promet par ailleurs deux fois plus d'activités que l'année dernière. Celles-ci seront toujours concentrées dans le centre-ville, plus précisément dans le quartier Saint-Roch, le Petit Champlain, le Vieux-Port et sur la Grande Allée. Mais

M. Caron se garde bien cependant de révéler les détails, préférant les dévoiler en grande pompe lors de la conférence de presse du 11 décembre.

M. Caron et M. Talbot évoquent cependant un parcours où le visiteur pourra vivre une expérience interactive grâce à projections animées - comme on a pu en voir l'an dernier - et des oeuvres d'art architecturales illuminées, et ce, en plus de milliers de guirlandes et autres lumières de Noël qui seront installées. Le grand sapin de Noël de 70 pieds sera par ailleurs de retour le 7 décembre à la place de l'Université-du-Québec, mais un nouveau spectacle sera proposé.

«Cette année, c'est une première étape vers une fête qui va devenir un événement de plus grande importance», explique Alexandre Caron. Autre nouveauté, certaines installations demeureront en place jusqu'à la fin du Carnaval, les deux organisations s'étant entendues pour collaborer afin de mettre en lumière l'autre.

Mais malgré les ambitions éclairées de la Ville de Québec, celle-ci accorde un peu moins d'argent à QuébecAdabra! que les années précédentes, soit environ 200 000 $ pour une enveloppe «Noël» totalisant 600 000 $, selon Étienne Talbot. «Nous devons être plus créatifs et nous avons été chercher plus de commanditaires», dit Alexandre Caron.

Et l'environnement?

Illuminer Québec pendant plus de deux semaines peut-il être dommageable pour l'environnement? QuébecAdabra! et la Ville de Québec assurent que non puisque les technologies permettent désormais d'éclairer avec une faible empreinte écologique.

«Tous nos systèmes sont LEED et nous avons une politique selon laquelle tous les concepteurs doivent répondre à des critères de sélection pour que leurs installations soient écoénergétiques», souligne Alexandre Caron, de QuébecAdabra!

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • <em>QuébecAdabra!</em>: plus court, plus couru

    La capitale

    QuébecAdabra!: plus court, plus couru

    De bibitte un peu difficile à cerner l'an dernier, QuébecAdabra! est en voie de s'imposer comme un rendez-vous annuel aux bases... »

  • L'éclairage aux DEL blanches contesté

    Estrie

    L'éclairage aux DEL blanches contesté

    Les autorités de l'ASTROLab du Mont-Mégantic ont publié une mise en garde, ces derniers jours, à propos de l'utilisation des équipements d'éclairage... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer