Hurons-Wendat et Innus font la paix avant la chasse

Le grand chef huron-wendat, Konrad Sioui... (Photothèque Le Soleil, Martin Martel)

Agrandir

Le grand chef huron-wendat, Konrad Sioui

Photothèque Le Soleil, Martin Martel

Partager

Sur le même thème

(Québec) Les Hurons-Wendat de Wendake et les Innus de Mashteuiatsh enterrent la hache de guerre en vue de la prochaine saison de chasse dans la réserve faunique des Laurentides. Les deux grands chefs viennent de signer un accord de médiation, valide pour un an, dans lequel ils se séparent le territoire.

En vertu d'une entente conclue le 17 août, les Innus ont convenu d'occuper le nord de la réserve faunique des Laurentides et de laisser le sud aux Hurons-Wendat pendant les huit jours de chasse à l'orignal réservés aux autochtones au début d'octobre, après la saison régulière ouverte à tous.

C'est le lac Pikauba, qui se trouve au nord de l'Étape, un peu à l'est de la jonction des routes menant à Saguenay (175) et au Lac-Saint-Jean (169), qui départagera les zones de chasse.

Depuis 2004, année où les gouvernements du Canada et du Québec ont ratifié l'entente de principe d'ordre général avec une partie des Innus, dont ceux de Mashteuiatsh (Pointe-Bleue), les deux groupes de chasseurs se pilaient sur les pieds au fond des bois. Il faut dire que les deux nations historiquement amies considèrent que la réserve faunique fait partie de leur territoire ancestral et entendent l'occuper.

Au fil des ans, des accrochages, de l'intimidation et une insécurité croissante ont été rapportés. Le juge à la retraite John Gomery, mandaté par le Conseil de la nation huronne-wendat pour enquêter, a qualifié la situation d'«intolérable et dangereuse» et appelé à la négociation pour régler le conflit.

C'est le gouvernement du Québec qui a fait les premiers pas en nommant l'ex-juge Louise Otis comme médiatrice, au début de l'année. Avec quelques semaines de décalage, le grand chef huron-wendat Konrad Sioui et son homologue innu Clifford Moar se sont montrés intéressés à trouver des solutions pour faire baisser la tension.

Rencontres en terrain neutre

Quelques rencontres ont eu lieu en terrain neutre, à Montréal, et les derniers détails ont été réglés par téléphone et par fax. «On a sorti les cartes et on a divisé le territoire pour permettre à chacun de chasser tranquille», a résumé M. Sioui au Soleil.

Les policiers et agents territoriaux de chacune des communautés, qui ont pris l'habitude de patrouiller dans le secteur pour prévenir les incidents violents pendant la chasse, ont même convenu de travailler conjointement. Ils se rencontreront à l'Étape pour échanger des informations.

Si des pépins devaient survenir, un mécanisme de suivi a déjà été convenu et la médiatrice demeure disponible pendant toute la saison de chasse. L'objectif reste d'arriver à une entente permanente.

M. Sioui affirme que ce règlement «sécurise et apaise» les Hurons-Wendat, qui sont conviés le 6 septembre à une rencontre publique où les nouvelles règles de fonctionnement seront expliquées. Certains avaient abandonné la traditionnelle chasse à l'orignal, moment fort de l'année, à cause du climat explosif dans la réserve faunique des Laurentides.

Le ministre «très soulagé»

Le ministre québécois des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley, s'est quant à lui dit «très heureux, très soulagé» de l'entente intervenue. «Les deux ou trois dernières saisons de chasse, il y avait des préoccupations exprimées pour la sécurité des chasseurs», rappelle-t-il.

Selon le libéral, c'est le «travail extraordinaire» de l'ex-juge Otis et le «leadership» des chefs autochtones qui ont permis de débloquer le dossier. Il croit que «l'expérience de travailler ensemble va nous permettre de transformer ce projet pilote, de le rendre permanent et d'avoir les bons mécanismes pour gérer la chasse dans la saison des orignaux».

Le chef innu Clifford Moar n'a pas souhaité commenter une entente qu'il qualifie de «confidentielle».

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer