Une étude montre la progression du français dans le monde

Les nouvelles données sur la francophonie confirme que... (AFP)

Agrandir

Les nouvelles données sur la francophonie confirme que le français est en progression en Afrique (ici en Côte d'Ivoire).

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) La francophonie fera un bond de 20 millions de personnes sur la planète avec la publication, mardi, de La langue française dans le monde 2010, la grande étude commandée à l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) à l'occasion du Sommet de Québec en 2008.

Menée par 40 chercheurs d'une quinzaine de pays, en collaboration avec des institutions comme l'Université Laval, l'Institut statistique de l'UNESCO, l'Agence universitaire de la francophonie, l'étude a même puisé dans les données statistiques de l'Agence américaine pour le développement international (USAID) pour en arriver à un total de 220 millions de francophones. Ce chiffre ne tient pas compte de ceux qui peuvent s'exprimer en français ou le comprendre, mais qui sont incapables de le lire ou de l'écrire dans cette langue. C'est le cas de millions de personnes dans certains pays du sud, comme la Côte d'Ivoire, par exemple.

«On voulait un rapport le plus scientifique possible avec une nouvelle méthode de travail», explique, de Paris, Clément Duhaime, l'administrateur de l'OIF. «Ce qui fait qu'en 2008, on s'est donné une méthode où, pour la première fois, ce n'est pas seulement les ambassades de France ou les consuls français qui ont alimenté le rapport. Deuxièmement, on constate qu'il y a actuellement 110 millions de personnes qui sont à l'apprentissage du français.»

Le demi-milliard en 2050

Ces nouvelles données confirment que si le français n'est pas en progression en Europe, il connaît une croissance importante en Afrique. À un point tel que si les efforts de scolarisation se poursuivent sur ce continent, les chercheurs estiment qu'on pourrait y dénombrer un demi-milliard de francophones en 2050.

«L'avenir du français dépend de nos politiques d'alphabétisation et de scolarisation en Afrique», explique M. Duhaime. Il ajoute néanmoins qu'il faudra des efforts supplémentaires. «L'Afrique subsaharienne a besoin de deux millions et demi de nouveaux instituteurs dans les 5 à 10 prochaines années, en plus de formation pour ceux qui enseignent déjà.»

L'étude de l'OIF montre également un intérêt accru pour le français ailleurs sur la planète, notamment dans le monde arabe et en Asie. Signe évident de cet intérêt, les Émirats arabes unis auront pour la première fois un statut d'observateur au Sommet de la francophonie qui se tiendra à Montreux en Suisse, du 22 au 24 octobre.

«C'est ça qui est rafraîchissant dans le rapport, note M. Duhaime. Tu as la partie décourageante : ce qui se passe en Europe, ce qui se passe à Bruxelles, ce qui se passe à New York parfois. Et tu as la partie extrêmement encourageante et stimulante dans certains pays où tu t'y attends le moins. C'est le cas du Nigéria qui a décidé de réintroduire le français, et où un million de personnes en font l'apprentissage. C'est la même chose en Chine qui inaugure ses premiers centres d'études francophones dans ses grandes universités. Donc il se passe des choses extrêmement encourageantes.»

Pour Clément Duhaime, cet intérêt donne des outils à l'OIF pour aller chercher du financement ailleurs que dans les gouvernements pour ses projets de développement.

Un rapport fera le point sur cette question à Montreux, mais M. Duhaime donne quelques exemples : «Je suis allé chercher 3 millions $ à la fondation Jean-Luc Lagardère pour 100 000 dictionnaires de français qu'on a fais nous-mêmes, le français d'Afrique, avec leurs expressions, leurs artistes, pour qu'ils se reconnaissent. Au Bénin, on a fait construire le centre de formation des instituteurs, équipé en nouvelles technologies, c'est les Danois qui ont payé ça».

Fortement critiquée dans le passé pour sa gérance, l'OIF a amorcé un virage majeur au cours des dernières années. Au moins 65 % de son budget va sur le terrain.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer