La rue St-Joseph fermée pour les scientologues

Les scientologues inaugureront leur toute nouvelle église, en... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Les scientologues inaugureront leur toute nouvelle église, en fin de semaine.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil

(Québec) La Ville de Québec a autorisé la fermeture d'une portion de la rue Saint-Joseph, en fin de semaine, pour permettre aux controversés scientologues d'inaugurer leur nouvelle église dans Saint-Roch.

L'Église de scientologie de Québec attend environ 1000 personnes d'un peu partout en Amérique du Nord pour l'inauguration, qui n'attirera toutefois aucune des célébrités de l'organisation, comme Tom Cruise ou John Travolta. Une scène sera aménagée dans la rue, face à la nouvelle église.

La Ville a jugé que cette activité privée, réservée aux scientologues, à leurs familles et à leurs amis, justifiait de bloquer aux automobilistes cette artère principale du Nouvo Saint-Roch, entre la rue de la Chapelle et la rue du Pont, de vendredi matin à samedi soir. «On le fait pour plusieurs organismes», explique le porte-parole de la Ville, Jacques Perron. «Chaque demande est étudiée selon le cas et, oui», parfois, on l'autorise.

Début 2009, les scientologues de la capitale avaient annoncé un investissement de 4 millions $ pour la construction de leur nouvelle église au centre-ville de Québec.

En attendant la fin des travaux, les scientologues avaient déplacé leurs bureaux administratifs dans l'ancien Omer De Serres, sur la rue Caron, dans Saint-Roch. Le bâtiment affiche toujours des lettres lumineuses rouges indiquant qu'il s'agit d'un centre de «dianétique», que le fondateur de la scientologie, l'auteur de science-fiction Ron L. Hubbard, décrit comme la «science moderne de la santé mentale».

Financement manquant

D'abord prévue fin 2009, l'ouverture de l'église sur Saint-Joseph avait été reportée puisqu'il manquait 1,5 million $ pour financer les travaux, dont la facture a grimpé à 6 millions $. Des milliers de scientologues québécois et canadiens auraient permis de réunir l million $ ; il ne manquerait plus que 500 000 $ pour payer la facture, indique Karine Bélanger, porte-parole de l'Église de scientologie de Québec.

Avec l'église de la rue Saint-Joseph, les scientologues comptent faire de Québec une plaque tournante de la scientologie au pays. «L'église de Québec sera la toute première église de scientologie au Canada à être entièrement configurée pour fournir les services complets de la religion de scientologie», indique Mme Bélanger.

Elle sera la 17e au monde d'une nouvelle génération d'églises de scientologie, qui disposent de technologies multimédias destinées à présenter au public des informations sur le fondateur Ron L. Hubbard, la dianétique et «les programmes d'amélioration sociales et de rayonnement communautaire de l'Église».

Selon Karine Bélanger, il y aurait des milliers de scientologues au Québec, principalement à Québec et à Montréal, des chiffres que plusieurs experts considèrent gonflés. Reconnue comme une religion depuis 1993 au Québec, la scientologie est désignée comme une secte en France.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer