Le cardinal Ouellet à Rome?

Mgr Marc Ouellet... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Mgr Marc Ouellet

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Depuis quelques jours, les rumeurs vont bon train au sujet de l'avenir de l'évêque de Québec, le cardinal Marc Ouellet. Des sources bien informées indiquent que Mgr Ouellet ferait une annonce majeure aujourd'hui pendant l'assemblée annuelle du clergé, au couvent des Soeurs de la charité de Québec dans le secteur Beauport. Le prélat, croient quelques-uns, pourrait surprendre et annoncer son départ pour Rome où il aurait été invité à occuper un poste important.

Sous le couvert de l'anonymat, ces observateurs proches de l'archevêché énumèrent plusieurs signes suggérant une nomination. Au cours de la dernière année notamment, Mgr Ouellet a passé plusieurs semaines à Rome. Or, ses voyages ont été fréquents au Vatican, et ses contacts sont demeurés rapprochés avec la curie au cours des dernières semaines, malgré la nomination des deux évêques auxiliaires, ce qui aurait normalement dû alléger la nécessité de ces échanges.

L'indice le plus fort du rapprochement avec Rome demeure cependant qu'il ait été choisi pour être le rapporteur du synode des évêques sur la Parole de Dieu. Il était ni plus ni moins que les yeux et les oreilles du pape sur place.

Vieille rumeur

D'autres personnes contactées relativisent toutefois cette conclusion d'un départ prochain du cardinal. Sachant que Mgr Ouellet s'est lié d'amitié avec le pape Benoît XVI depuis de nombreuses années, les rumeurs au sujet de sa possible nomination à Rome courent en effet depuis le début du pontificat du cardinal Joseph Ratzinger. Leur amplification au cours des dernières semaines ne serait selon plusieurs sources contactées mardi que la rumeur initiale qui resurgit, transformée avec le temps.

Il reste que pour ceux qui demeurent convaincus que Mgr Ouellet partira pour Rome aussi tôt qu'au mois de juin, il ne faudrait pas se surprendre du secret actuel, même si la nomination était imminente. De très rares personnes en seraient informées avant l'annonce officielle. «Même si je le savais, vous savez que je ne vous le confirmerais pas», notait ainsi une source bien placée à l'archevêché.

Ce sont donc les indices qui parlent. Et pour ceux qui voient Mgr Ouellet retourner à Rome, il y a un autre indice dans le fait que l'assemblée annuelle du clergé se déroule le 6 mai, jour de l'anniversaire du premier évêque de Québec, Mgr François de Laval. «Il est très romain de faire de telles annonces un jour de fête devant une assemblée de prêtres», insistait ainsi l'une des sources.

École catholique autonome

Des gens bien au fait des affaires diocésaines soutiennent enfin que l'intervention importante que ferait le cardinal Ouellet touchera plutôt la création d'une école catholique autonome de niveau primaire, selon le modèle que les groupes juifs ont instauré dans la région de Montréal.

Cette école ouvrirait ses portes en septembre à la demande et avec le support de nombreux parents catholiques de la région qui refusent l'abandon de l'enseignement religieux dans les écoles du Québec.

D'ailleurs, le cardinal Ouellet s'est vivement opposé à l'abandon de l'enseignement religieux, ses positions contre cette réforme ont été clairement et maintes fois exprimées publiquement.

Chose certaine, les rumeurs vont bon train dans les corridors diocésains comme à la veille d'un remaniement ministériel, même en sachant que seul le chef aura le dernier mot.

 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer