Sept planètes de taille terrestre découvertes autour d'une même étoile

Une équipe internationale a découvert un véritable chapelet de sept planètes de... (image fournie par la NASA)

Agrandir

image fournie par la NASA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une équipe internationale a découvert un véritable chapelet de sept planètes de taille comparable à la Terre, orbitant toutes autour de la même étoile. Six ont des températures qui rendent possible, au moins théoriquement, la présence d'eau liquide à leur surface.

Alors que l'on termine les préparatifs pour le lancement l'an prochain du télescope spatial James-Webb, qui permettra de sonder l'atmosphère des exoplanètes, cela constitue «un système extraordinaire (qui fera) une future cible excitante pour la recherche de vie», a commenté un des coauteurs de l'étude, l'astrophysicien Chris Cooperwheat, de l'Université John Moores, à Liverpool.

Les résultats viennent ont été mis en ligne mercredi en début d'après-midi sur le site de la revue savante Nature.

Les caractéristiques de l'étoile en question, nommée Trappist-1, feraient de ces planètes de bien piètres endroits pour la vie humaine. Il s'agit d'une étoile de type «naine ultrafroide» qui n'a que 0,05 % de la puissance du Soleil et n'émet que 0,0004 % de sa luminosité visible pour l'oeil humain - autant dire qu'il y fait toujours nuit. En outre, les planètes sont si proches de l'étoile que leurs périodes de rotation et de révolution (entre 1,5 et 20 jours pour faire un tour de Trappist-1) sont «verrouillées» : elles montrent toujours la même face à leur étoile, comme la Lune le fait avec la Terre.

Mais cette proximité fait que les planètes 4 à 6 peuvent avoir de l'eau liquide à leur surface ; les trois les plus proches sont trop chaudes, mais les températures de leur «face cachée» peuvent en principe se situer entre 0 et 100°C par endroit ; et la septième est trop froide. En outre, Trappist-1 se trouve relativement proche de nous, à environ 40 années-lumière, cela qui signifie qu'«avec Proxima b, découverte en août dernier (et qui orbite autour de l'étoile la plus proche de la Terre, à 4,2 années-lumière), les planètes de Trappist-1 constituent les cibles les plus prometteuses à ce jour pour chercher à distance de possibles traces de vie hors du Système solaire», a indiqué le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), en France, dont plusieurs chercheurs ont contribué à la découverte.

Les sept nouvelles planètes orbitent toutes autour d'une... (NASA/JPL-Caltech) - image 4.0

Agrandir

Les sept nouvelles planètes orbitent toutes autour d'une étoile nommée Trappist-1.

NASA/JPL-Caltech

La méthode qui a été employée pour trouver ces exoplanètes est celle dite des «transits». L'orbite de sept planètes est alignée de telle façon qu'il les fait passer régulièrement entre leur étoile et la Terre. Chacun de ces passages réduit légèrement la quantité de lumière que nous recevons de Trappist-1, et c'est en mesurant ces diminutions périodiques sur plusieurs cycles que les astronomes ont pu déduire qu'il y a sept planètes qui tournent autour de l'étoile. On en connaissait déjà trois, ce qui a incité les chercheurs à scruter davantage et les a éventuellement menés sur la piste des quatre autres.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer