L'histoire spatiale d'un ingénieur bien de chez nous

Diplômé de l'Université Laval, l'ingénieur Frédéric Pelletier a... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Diplômé de l'Université Laval, l'ingénieur Frédéric Pelletier a travaillé pendant 10 ans à la NASA avant de revenir à Québec, d'où il dirige aujourd'hui une petite équipe spécialisée en navigation spatiale pour le compte de l'entreprise américaine KinetX Aerospace.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Il a mené à bon port la sonde New Horizons, a travaillé pendant 10 ans à la NASA en Californie et a participé aux missions spatiales Cassini et Curiosity. Frédéric Pelletier ne cachait pas sa joie, samedi, de voir les jeunes venus l'écouter partager son expérience à l'occasion d'une des conférences mensuelles du Club d'astronomie Vega de Cap-Rouge.

«C'était très sympathique, très amical», a confié le conférencier après s'être adressé à des jeunes pour la plupart âgés de 6 à 16 ans. La trentaine de personnes réunies en avait beaucoup à apprendre de ce natif de Québec qui a travaillé sur de grandes missions interplanétaires. Quel est son parcours? Quelle était la nature de ses missions? La liste de questions était longue, mais l'ingénieur de formation a pris soin de répondre aux interrogations du public lors de cette conférence, dit-il, style melting pot sur sa carrière.

Si l'espace et les secrets qu'il renferme a un côté attrayant pour plusieurs, «c'est toujours le fun pour un gars comme moi, qui est ingénieur, de voir des jeunes qui ont de l'intérêt pour une carrière en science», a-t-il souligné. «Jusqu'à maintenant, ça a été très très apprécié. Les jeunes ont bien aimé. [...] On essaie d'impliquer le maximum de jeunes possible pour que ce soit à leur goût», a précisé le président du Club Vega, Philippe Moussette. Près d'une trentaine de jeunes sont impliqués dans les activités du groupe, dont la section jeunesse existe depuis 2003.

De retour à Québec

Le diplômé de l'Université Laval, qui a ensuite poursuivi ses études au Texas, dirige maintenant de Québec une petite équipe de quatre personnes pour le compte de l'entreprise américaine KinetX Aerospace. Réel petit créneau, son équipe travaille dans un domaine méconnu par la majorité. «On est très chanceux de pouvoir faire ça à Québec. La navigation spatiale, ce n'est pas quelque chose qu'on est habitué à entendre», a-t-il avancé, indiquant au passage que le principal de sa tâche consiste à calculer les trajectoires des sondes dans leur long périple interplanétaire.

«Au Canada, on n'est pas un pays qui va chapeauter sa propre mission spatiale interplanétaire. [...] Le but, c'est de développer de l'expertise ici» afin de partager les connaissances ailleurs, a résumé le spécialiste.

Quant au Club Vega, il offre un éventail d'activités, des soirées d'observation aux ateliers en tous genres.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer