Nouvelle aide de la Ville pour la recherche scientifique

Ce programme pourrait par exemple s'adresser aux entreprises... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Ce programme pourrait par exemple s'adresser aux entreprises du Parc technologique, à des firmes spécialisées dans le domaine de l'optique-photonique, du pharmaceutique ou des biotechnologies, entre autres.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Ville de Québec subventionnera la construction ou l'agrandissement de bâtiments consacrés à la recherche dans les domaines scientifiques, naturels et technologiques.

Le nouveau Programme d'infrastructures de recherche de Québec s'inscrit dans la Stratégie de développement économique et vise les firmes qui effectuent de la recherche et du développement (R et D) dans l'agglomération de Québec.

«Ce projet pourrait prendre la forme d'une construction d'un bâtiment neuf, d'un agrandissement ou d'une conversion d'un bâtiment existant», peut-on lire dans la décision du comité exécutif.

Pour être admissibles, les projets devront être d'au moins un million de dollars, et la subvention de la Ville de Québec sera quant à elle d'un maximum de 500 000 $. Le document présentant le programme précise aussi que la totalité des aides gouvernementales «ne pourra pas dépasser 75 % du coût total des travaux».

D'autres programmes de subvention issus de la Stratégie dotée d'une enveloppe d'environ 7 millions $ par an ont par le passé été consacrés, par exemple, à l'aide à des entreprises technos de Saint-Roch ou encore à des bourses à l'École d'entrepreneurship de Beauce.

«C'est un outil de plus pour les entreprises», a commenté le porte-parole de la Ville de Québec, David O'Brien. «Ce programme vient combler certains besoins des entreprises dans les secteurs de la recherche et de la technologie.»

Culture et art exclus

Ce programme pourrait par exemple s'adresser aux entreprises du Parc technologique, à des firmes spécialisées dans le domaine de l'optique-photonique, du pharmaceutique ou des biotechnologies, entre autres.

Le document détaillant le programme précise que «les domaines des sciences humaines et sociales, ainsi que la R et D dans les domaines culturels et artistiques sont exclus».

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer