Le mâle propose, la femelle dispose

Dans les couples d'oiseaux, est-ce le mâle ou... (123RF, Bernd Juergens)

Agrandir

Dans les couples d'oiseaux, est-ce le mâle ou la femelle qui détermine l'endroit où sera installé le nid?

123RF, Bernd Juergens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / «J'aimerais savoir qui, dans les couples d'oiseaux, détermine l'endroit où sera construit le nid. Existe-t-il des signes, des gestes, le transport d'une brindille, par exemple, ou encore une sécrétion hormonale quelconque qui dicterait au mâle ou à la femelle l'endroit précis sur une branche d'arbre, dans un conifère, au sol ou à tout autre endroit où sera construit le nid? Et ce choix est-il arrêté avant ou après l'accouplement?» demande Jude Carrier.

Habituellement, répond le chercheur en ornithologie de l'Université Laval Gilles Gauthier, la vie de couple des oiseaux varie d'une espèce à l'autre, «mais disons qu'il y a quand même une règle générale, surtout pour les oiseaux qu'on voit fréquemment autour de nos maisons, comme les merles. Ce qui arrive, c'est que ce sont des espèces migratrices, elles ne passent pas l'hiver ici. Et au printemps, quand les oiseaux reviennent, ce sont souvent les mâles qui arrivent les premiers. Ils vont choisir un territoire qu'ils vont défendre et annoncer par leur chant.»

Le choix de ce territoire se fait en grande partie par l'instinct, dit le biologiste, encore que les oiseaux soient capables de moduler leur comportement jusqu'à un certain point. «Certaines espèces vont préférer la forêt mature; d'autres, les forêts en régénération; d'autres, les lisières; d'autres, les champs... Ça, c'est purement instinctif. Mais il peut aussi y avoir un peu d'apprentissage. Les petits oiseaux autour de nous ne vivent pas très vieux, peut-être trois ou quatre ans, mais c'est sûr qu'un individu qui aura eu un échec dans un site donné, dans le futur, va peut-être essayer d'éviter certaines caractéristiques de ce site-là. Mais ce sont des comportements qui restent largement instinctifs», dit M. Gauthier.

Chez ces espèces d'oiseaux qui reviennent au printemps, la femelle arrive généralement après le mâle - un comportement nuptial que l'on observe d'ailleurs aussi chez les Homo sapiens des deux sexes et qui s'appelle fashionably late - et c'est elle qui choisit où et avec qui elle va s'établir.

«Ça va être en fonction des caractéristiques du territoire. La femelle va percevoir qu'un territoire va être meilleur, qu'il a plus de nourriture, plus de bons sites pour faire son nid. Et la qualité du mâle joue aussi, son chant, la force du chant, la qualité du plumage», indique M. Gauthier.

Bref, comme chez une autre espèce de bipèdes qu'on connaît, l'homme... non, pardon... le mâle propose, la femelle dispose. Et d'un point de vue évolutif, cela se comprend très bien, explique notre ornithologiste : bien que le mâle aide à la couvaison, c'est la femelle qui en fait la plus grande partie. Or la couvaison est un moment de vulnérabilité particulière aux prédateurs ce qui, en plus du fait que c'est la femelle qui «investit» des réserves d'énergie pour produire les oeufs, explique pourquoi elle tient à avoir le dernier mot.

En plus de choisir le mâle et le territoire qui vient avec (à moins que ce ne soit l'inverse), d'ailleurs, à l'intérieur d'un territoire, «c'est généralement la femelle qui choisit le site exact du nid et qui amorce la construction, mais le mâle va aider chez la plupart des espèces».

Le choix de ce site exact où placer le nid, lui, va évidemment varier selon les espèces - certaines nidifient dans les arbres, mais pas aux mêmes endroits selon leur taille, d'autres nichent par terre, d'autres dans des falaises, etc. -, mais c'est, encore ici, une technique que les oiseaux n'ont pas besoin d'apprendre, ils savent d'instinct comment construire un nid.

Cela dit, si ce modus operandi semble l'apanage des espèces migratrices, il faut noter que certaines espèces résidentes font la même chose. «Si on pense aux mésanges, par exemple, elles ne défendent pas de territoire en hiver, illustre M. Gauthier. Elles vont plutôt se déplacer en petits groupes pour s'aider mutuellement. Quand une trouve de la nourriture, les autres peuvent en bénéficier, parce que c'est plus difficile de trouver à manger en hiver. Elles peuvent aussi bénéficier de l'alerte si un prédateur vient, parce qu'en hiver il n'y a pas de feuillage, donc les oiseaux peuvent être plus exposés à la prédation. Mais une fois que le printemps arrive, les mâles vont se disperser sur de courtes distances et commencer à défendre leur territoire comme les autres.»

Partage des tâches

Enfin, chez d'autres espèces, les couples ont un «partage des tâches» très différent, précise M. Gauthier. Ainsi, chez la gélinotte huppée (la «perdrix»), le mâle ne défend pas de territoire, mais «tambourine» au printemps afin d'attirer les femelles des alentours. Il semble en outre que la gélinotte mâle soit porteuse de ce qu'on appelle le «gène de la brasserie» chez une autre sorte de bipède dont on taira le nom ici, puisque son travail conjugal se termine avec la fin de l'accouplement. La femelle va alors se trouver un endroit où pondre et couver ses oeufs, puis élèvera seule les oisillons.

Les canards font de même, dit d'ailleurs notre chercheur. «Ce sont espèces dites nidifuges. La femelle ne nourrit pas les petits, qui sont capables de se déplacer très vite après l'éclosion, elle va simplement les guider vers des sites où il y a de la nourriture.»

Des questions?

Vous vous posez des questions de nature scientifique sur le monde qui vous entoure? Qu'elles concernent la physique, la biologie ou toute autre discipline, notre journaliste se fera un plaisir d'y répondre. Écrivez-nous à jfcliche@lesoleil.com 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer