Les scientifiques «prouvent» l'existence d'une neuvième planète

Dessin représentant la planète 9, une géante gazeuse qui... (AP, R. Hurt)

Agrandir

Dessin représentant la planète 9, une géante gazeuse qui aurait la même taille que Neptune

AP, R. Hurt

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marcia Dunn
Associated Press
Cap Canaveral

Les scientifiques disent finalement disposer de «preuves solides» qui témoignent de la présence d'une neuvième planète aux confins de notre système solaire.

La géante gazeuse aurait la même taille que Neptune et serait en orbite autour du Soleil à des milliards de kilomètres de là - ce qui signifie qu'elle mettrait entre 10 000 et 20 000 ans à terminer une seule orbite.

La «planète 9», telle qu'elle a été baptisée par des chercheurs de l'université américaine Caltech, n'a pas encore été aperçue. Sa présence a été calculée à partir de modèles informatiques et mathématiques. Elle devrait être détectée par un télescope d'ici cinq ans.

La découverte est annoncée mercredi dans la publication scientifique Astronomical Journal.

«Nous aurions pu nous taire et chercher tranquillement pendant cinq ans pour la trouver nous-mêmes, a dit à l'Associated Press l'astronome Mike Brown. Mais j'aimerais mieux que quelqu'un la trouve maintenant que moi plus tard. Je veux la voir. Je veux voir à quoi elle ressemble. Je veux comprendre où elle est, et que je pense que ça va vous aider.»

M. Brown a contribué à la démotion de Pluton au rang de planétoïde.

Pas complet

«Pour la première fois en 150 ans, il y a de bonnes preuves que le recensement planétaire du système solaire n'est pas complet», a dit son collègue Konstantin Batygin.

Les deux hommes ont constaté que six objets dans la lointaine ceinture de Kuiper, aux confins du système solaire, semblent être influencés par la présence d'une planète. Un de ces objets, le planétoïde Sedna, avait été découvert par M. Brown il y a plus de 10 ans.

«C'est une prédiction, a ajouté M. Batygin. Nous avons trouvé la trace gravitationnelle de planète 9 en bordure du système solaire. Nous n'avons pas trouvé l'objet lui-même.»

«Nous avons ressenti un grand bouleversement de la force», a poursuivi M. Brown.

La nouvelle planète se trouverait à entre 3,2 milliards et 160 milliards de kilomètres de la Terre. On pourrait donc avoir besoin d'un télescope spatial pour la photographier, à moins qu'un astronome amateur n'y parvienne si elle est assez proche de nous.

La nouvelle planète serait 10 fois plus grosse que la Terre et 5000 fois plus grosse que Pluton. Elle pourrait aussi posséder des anneaux et des lunes.

Ce n'est pas la première fois qu'une nouvelle planète est ainsi «découverte», mais M. Brown a dit croire que celle-ci sera la bonne.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer