Capsules à mâcher Chewpod: une technologie pour conquérir le monde

Les Chewpod, développées en laboratoire par Marc Purcell,... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Les Chewpod, développées en laboratoire par Marc Purcell, sont déjà disponibles dans une grande quantité de points de vente dans la province et seront exportées lorsque son partenaire d'affaires, Joey Thiffault, et lui auront obtenu les brevets nécessaires.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Groupe Khlôros, entreprise de Québec derrière les capsules à mâcher Chewpod, est sur le point de conquérir le monde avec sa technologie Fastactiv. Son inventeur, le biologiste moléculaire Marc Purcell, et son partenaire, l'homme d'affaires Joey Thiffault, sont en attente de brevets dans 45 pays. Ne reste plus qu'à attirer l'attention des multinationales.

Vendus comme produits de santé naturelle, les Chewpod ont envahi les tablettes des magasins d'alimentation et des pharmacies de la province au cours de la dernière année, après quatre ans de recherche et développement en laboratoire et plus de 4 millions $ d'investissement.

Chaque capsule repose sur la technologie Fastactiv, développée ici dans la capitale par Marc Purcell, détenteur d'un post-doctorat en biologie moléculaire de la prestigieuse Université Harvard. Un titre qui fait rougir le très humble scientifique.

La formule qu'il a mise au point régule le pH à l'intérieur de la bouche (pH 6,8) lors de la mastication. «Ça crée les conditions optimales pour l'absorption accrue d'ingrédients actifs», résume M.Purcell à propos de son invention.

L'effet est ultra-rapide : cinq minutes tout au plus, alors que 80% des ingrédients actifs sont libérés dans les 30 premières secondes. «On peut donc utiliser une moins grande quantité d'ingrédients actifs [que dans une boisson énergisante, par exemple]», poursuit M. Purcell.

«La beauté de l'innovation, c'est que c'est un véhicule. Ensuite, on peut mettre presque tout ce qu'on veut dedans. [...] Les potentiels de cette technologie-là sont énormes.» La seule restriction, «ce sont les très grosses molécules» qui ne peuvent être absorbées que par le système digestif.

Trois types de Chewpod sont présentement sur le marché : concentration + éveil (caféine), énergie + endurance (caféine et taurine) et sommeil + récupération (mélatonine). Ce n'est qu'un échantillon de ce qui s'en vient.

Selon les recherches de Marc Purcell, aucune entreprise n'avait mis au point une telle technologie permettant de contrôler l'environnement buccal, ou ont échoué en essayant de le faire. D'où l'intention de la breveter à travers le monde et d'essayer de la vendre aux grandes compagnies, dont les pharmaceutiques.

«On est à la recherche de partenaires», affirment ouvertement les deux hommes d'affaires rencontrés par Le Soleil. Avec autant de possibilités, «une petite entreprise de cinq ans» n'a pas tous les outils pour toutes les développer et les distribuer, fait valoir Joey Thiffault.

Les dirigeants de Khlôros verraient bien une certification Fastactiv pour certains produits appartenant à d'autres compagnies déjà bien établies. «Ils [les partenaires] pourraient utiliser [la technologie] et leur propre branding [en ajoutant la mention Fastactiv]. [...] Un peu comme en informatique où on indique Intel Inside pour certifier la qualité de la puce.»

Une autre avenue serait de développer de nouveaux partenariats pour créer une variété de Chewpod. Pourquoi ne pas s'associer, par exemple, avec Viagra pour mettre au point une capsule fournissant les mêmes effets que la petite pilule bleue, leur a-t-on déjà suggéré. L'idée n'est pas farfelue. «Viagra est un bon exemple [d'application]» puisqu'il doit fonctionner dans un court délai.

Barres tendres 2.0

Dans l'esprit de Marc Purcell et Joey Thiffault, Chewpod est une première étape. Leur équipe, qui collabore avec le laboratoire TransBiotech de Lévis et l'Université Laval, est en perpétuelle phase de recherche et développement.

D'autres produits suivront prochainement, dont une barre tendre, elle aussi basée sur la technologie Fastactiv. «Ce sera des barres fonctionnelles de seconde génération. Il n'y a rien comme ça dans le monde pour l'instant», avance M. Purcell.

Quant aux Chewpod, «ce n'est que le début d'une longue lignée», soutient M. Thiffault, ajoutant que l'entreprise avait dans la mire de produire des capsules pour soulager les maux de tête, l'anxiété et la douleur.

La prochaine capsule à mâcher s'attaquera aux bouffées de chaleur causées par la ménopause. «Tu mâches un Chewpod pendant trois minutes et paf, plus de bouffées de chaleur.»

Pour tout ce qui touche le pharmaceutique, Khlôros convient qu'il faudra plus de temps - plus d'un an - pour le commercialiser, les règles étant plus complexes. D'où l'intérêt, encore une fois, d'essayer de s'associer à de gros joueurs de l'industrie.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer