Semaine-clé pour le logiciel libre

Marie Malavoy, porte-parole péquiste en matière de développement... (Photothèque Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

Marie Malavoy, porte-parole péquiste en matière de développement et d'innovations technologiques

Photothèque Le Soleil, Steve Deschênes

(Québec) Marie Malavoy, porte-parole de l'opposition officielle en matière de recherche et développement et innovations technologiques, aura l'occasion jeudi de présenter, au Bureau de l'Assemblée nationale, un projet visant à faire l'essai du logiciel libre sur la colline parlementaire.

Le Bureau est formé de quelques députés, notamment le président de l'Assemblée nationale, le whip en chef du gouvernement ainsi que la whip de l'opposition officielle. «J'ai demandé à les rencontrer pour présenter un document qui présente le logiciel libre, explique quels sont ses avantages, et fait état de quelques expériences qui ont réussi ailleurs dans le monde», déclarait-elle en entrevue au Soleil.

Cette semaine est un moment charnière, explique la députée péquiste de Taillon. D'une part, un récent jugement de la Cour supérieure a ouvert la porte au logiciel libre en déclarant que l'État devait recourir à des appels d'offres lors du remplacement de systèmes d'exploitation ou de suites bureautiques.

D'autre part, il s'agit de la dernière réunion du Bureau avant la clôture de la session. «Je ne m'attends pas à ce que le Bureau prenne un engagement à ce stade-ci, dit-elle, mais j'aimerais qu'on crée au moins un petit comité de travail, avec des gens qui connaissent le logiciel libre, pour examiner la possibilité d'en faire l'essai.»

Un tel projet ne placerait pas le Québec en marge du développement technologique, tout au contraire, dit-elle. «Il y a un vaste mouvement à travers le monde vers l'usage du logiciel libre, et le Québec se doit d'y participer. L'Assemblée nationale, c'est petit à côté de l'État québécois, mais si ce projet réussissait, ça pourrait aider à faire avancer les choses.»

Par ailleurs, ajoute-t-elle, le Parti québécois entend faire pression pour éviter que le gouvernement porte le jugement de la Cour supérieure en appel, et qu'il modifie ses pratiques pour l'avenir.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer