L'urgence de Chauveau fermera quatre heures plus tôt cet été

Dès mercredi et jusqu'à nouvel ordre, l'urgence de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Dès mercredi et jusqu'à nouvel ordre, l'urgence de Chauveau fermera à 18h plutôt qu'à 22h, a annoncé le CIUSSS dans un communiqué diffusé mardi après-midi.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Devant les risques de découverture médicale cet été à l'urgence de l'Hôpital Chauveau, le CIUSSS de la Capitale-Nationale a pris les moyens: l'urgence fermera quatre heures plus tôt en soirée.

Dès mercredi et jusqu'à nouvel ordre, l'urgence de Chauveau fermera à 18h plutôt qu'à 22h, a annoncé le CIUSSS dans un communiqué diffusé mardi après-midi.

«Le nouvel horaire permettra d'assurer une présence médicale constante et des heures d'ouverture plus stables, sans interruption de services», explique le CIUSSS, qui assure que cette mesure est temporaire. «Dès le moment où nous seront en mesure de garantir des services médicaux continus, l'horaire régulier sera remis en vigueur», précise l'établissement. 

En dehors des heures d'ouverture et pour des soins d'urgence mineure, la population est invitée à se rendre dans l'une des deux supercliniques ouvertes à Québec, soit MAclinique médicale Lebourgneuf et La Cité Médicale de Sainte-Foy. «En cas d'urgence médicale, la population peut également se diriger dans les autres urgences de la région de Québec», ajoute le CIUSSS. 

Au bout du fil, le directeur adjoint des services professionnels du CIUSSS de la Capitale-Nationale, Patrick Duchesne, a expliqué que «pour la population, ce n'était pas gagnant d'avoir des heures d'ouverture variables». «Il faut que l'offre de services soit connue et sécuritaire», a-t-il fait valoir, ajoutant que si un tel plan de contingence a été établi, c'est que «toutes les autres options ont été épuisées». 

M. Duchesne a par ailleurs convenu que l'ouverture de MAclinique médicale Lebourgneuf a contribué à la découverture de certains quarts de travail à l'urgence de l'Hôpital Chauveau. 

«Il y a effectivement des médecins qui ont fait le choix de réorienter leur pratique. Certains continuent de faire de l'urgence à Chauveau, d'autres offrent moins de disponibilité. Ce sont des travailleurs autonomes, on n'a pas le pouvoir de leur imposer un nombre de quarts de travail à faire à l'hôpital», a expliqué M. Duchesne. 

L'urgence de Chauveau et la superclinique du boulevard Lebourgneuf sont «des vases communiquants», résume-t-il. «C'est sûr que quand un médecin décide de réduire sa pratique à un endroit pour l'augmenter à un autre, ça a un impact, puisqu'on travaille toujours avec le même bassin de médecins», expose M. Duchesne. 

D'autres établissements gérés par le CIUSSS de la Capitale-Nationale, dont l'hôpital du Jeffery Hale, sont également à risque de découverture médicale cet été. «Il n'y pas de plan de contingence prévu ailleurs pour le moment, mais c'est 

sûr qu'il reste des défis à relever, qu'il y a d'autres quarts de travail à combler dans d'autres urgences», mentionne Patrick Duchesne.

CLSC Haute-Ville

Le PQ exige du sans rendez-vous du CLSC Haute-Ville

Le Parti québécois a réclamé mardi l'intervention du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, pour forcer la réouverture du sans rendez-vous du CLSC Haute-Ville, un service de proximité essentiel pour la population du secteur, a-t-il fait valoir.

En conférence de presse, les députées Agnès Maltais et Diane Lamarre ont dénoncé la fermeture, en mars dernier, du sans rendez-vous du CLSC à la clientèle non inscrite, «une aberration qui est une conséquence directe de la loi 20», par laquelle «on incite les médecins à prendre soin de statistiques plutôt que des gens qui ont besoin de services de proximité», a résumé Mme Lamarre.

Présente à la conférence de presse, Marie-Ève Duchesne, du Comité populaire Saint-Jean Baptiste, a souligné qu'il y avait de moins en moins de services pour les résidents du quartier. Le CLSC Haute-Ville avait déjà fermé son service de prélèvements sanguins l'automne dernier, et une pharmacie située juste à côté a mis la clé sous la porte peu de temps après, a rappelé Mme Duchesne.

Aussi invité au point de presse, le président du Conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste, Louis Dumoulin, a souligné qu'on ne pouvait pas encourager la densification des quartiers centraux sans que «les services suivent». Or un service de santé pour une population âgée et vulnérable comme celle qui réside dans le Vieux-Québec ou dans les quartiers Saint-Jean-Baptiste et Montcalm, «c'est vraiment primordial», a dit M. Dumoulin, précisant que des résolutions avaient été adoptées par les trois conseils de quartier pour protester contre la baisse de services au CLSC Haute-Ville.

La députée Agnès Maltais s'en est pour sa part prise à «l'indécence» du CIUSSS de la Capitale-Nationale qui, dans les jours suivant la fermeture du sans rendez-vous de l'établissement, invitait les gens à se rendre à la clinique-réseau la plus proche, ProActive Santé, dans Saint-Roch, ou à l'hôpital Jeffery Hale, qui a connu dernièrement des problèmes de découverture médicale. 

«Chez ProActive Santé, il faut être là à 7h le matin pour avoir une chance d'être vu au sans rendez-vous, ou il faut appeler, mais ce n'est pas évident d'avoir la ligne. Les réponses du CIUSSS [pour ceux qui n'ont pas de voiture], c'est : prenez l'autobus à 6h du matin, payez le taxi, allez aux urgences ou trouvez-vous quelqu'un pour vous aider. C'est indécent», a lancé la députée de Taschereau.

Selon elle, le CIUSSS a pris une mauvaise décision. «Reculez, retournez en arrière, ça n'a pas de bon sens», a réclamé Mme Maltais, qui a également interpellé le ministre Barrette. «S'il est capable de se mêler des climatiseurs dans les CHSLD, il est capable de se mêler de l'accessibilité aux services», a laissé tomber celle qui a déposé une pétition de quelques centaines de noms réclamant la réouverture du sans rendez-vous du CLSC, mardi.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer