Des citoyens réclament le retour du sans rendez-vous au CLSC Haute-Ville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Des groupes communautaires et des citoyens se sont donnés rendez-vous en face du CLSC Haute-Ville mercredi pour manifester contre la fermeture du service de sans rendez-vous de l'établissement.

Les manifestants ont rappelé que l'Unité de médecine familiale (UMF) du CLSC était la dernière en Haute-Ville à offrir un service de consultations sans rendez-vous à des patients sans médecin de famille ou ne pouvant pas consulter celui-ci rapidement. Depuis le 6 mars, seuls les patients inscrits dans cette UMF ont accès au sans rendez-vous. 

La fermeture du service pour les patients non inscrits est une conséquence de la Loi 20 du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, qui oblige les médecins à inscrire 85% de la population d'ici le 1er janvier 2018 et à atteindre un taux d'assiduité auprès de leurs patients de 80%.

Selon Gaëlle Généreux, intervenante au Centre Famille Haute-Ville, cette coupe de service affecte directement les familles et les clientèles vulnérables du quartier. «Ce sont des gens souvent sans médecin de famille, des personnes âgées, des malades chroniques, mais aussi des familles immigrantes qui se sont fait vendre un service public accessible pour leurs enfants et pour eux-mêmes et qui se retrouvent aujourd'hui à devoir aller à l'urgence ou même au privé», témoigne Mme Généreux.

L'intervenante cite l'exemple d'une famille française qui a un bébé de six mois aux prises avec des crises d'eczéma sévères et répétitives et dont le père fait de l'épilepsie. «Sans médecin de famille, ils se sont récemment retrouvés au privé. C'est une situation qui crée beaucoup de frustration, de stress et d'insécurité», déplore-t-elle.

Les cliniques-réseau, qui ont des heures d'ouverture élargies et qui peuvent accueillir des patients sans médecin de famille, ne sont pas à la porte, rappelle Gaëlle Généreux. «Quand tu ne te sens pas bien, que tu es âgé, que tu as des problèmes de mobilité ou que tu as un enfant malade, tu n'as pas nécessairement envie de te promener en autobus ou les moyens de te payer un taxi», expose Mme Généreux, qui voudrait voir des infirmières praticiennes spécialisées prendre la relève au sans rendez-vous du CLSC Haute-Ville.

Présente à la manifestation, la députée de Taschereau, Agnès Maltais, est venue exprimer sa «colère». «Les gens voient les désavantages de cette fermeture. On les fait se déplacer très loin [...] ou au Jeffery Hale, où on sait qu'il y a des découvertures médicales. C'est vraiment un problème, et le CIUSSS doit reviser sa décision. J'interpelle le ministre Barrette, qui s'est donné beaucoup de pouvoir dans la gestion des CIUSSS: il doit redonner le service à la population», a dit Mme Maltais, qui invite les citoyens à signer une pétition à cet effet sur le site de l'Assemblée nationale.

Au CIUSSS de la Capitale-Nationale, on rappelle à la population du quartier qu'elle peut se trouver un médecin au CLSC Haute-Ville en s'inscrivant au Guichet d'accès à un médecin de famille. Même si ce n'est pas le principal critère de sélection, le lieu de résidence est pris en compte dans le jumelage d'un patient à un médecin, souligne le directeur de l'enseignement et des affaires universitaires au CIUSSS, Martin Lafleur. 

M. Lafleur rappelle d'ailleurs que les médecins de Québec ont eu la consigne il y a deux semaines d'inscrire chacun 88 patients de plus pour vider le Guichet. Selon les dernières données disponibles, 80% de la population de Québec est inscrite à un médecin de famille. «Les médecins du CLSC [ils sont une quinzaine] sont encore capables d'inscrire des patients», assure Martin Lafleur.

En attendant d'être pris en charge par un médecin de famille, les patients orphelins doivent utiliser les cliniques-réseau ou, en dernier recours, les urgences, réitère M. Lafleur.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer