Journée nationale de l'audition: dépistages gratuits pour sensibiliser 

Selon Statistiques Canada, la perte auditive touche au... (123RF / Andriy Pop)

Agrandir

Selon Statistiques Canada, la perte auditive touche au pays 19 % de la population de 20 à 79 ans. Cette proportion augmente avec l'âge pour atteindre 65 % chez les 70 à 79 ans.

123RF / Andriy Pop

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Alors que la France a sa Journée nationale de l'audition depuis maintenant 20 ans, le Québec aura sa propre journée pour sensibiliser la population à la santé auditive. Pour cette première présentation québécoise, le 2 mai, tous les Québécois pourront bénéficier d'un dépistage auditif sans frais.

«Dans presque 180 cliniques au Québec, il va y avoir des dépistages auditifs sans frais qui seront offerts à la population en général. C'est la première fois qu'il va se passer quelque chose comme ça une même journée. C'est la première action qui va avoir été mise sur pied», a expliqué Guy Savard, vice-président de l'Ordre des audioprothésistes du Québec. Cette journée vise surtout à sensibiliser à l'importance de la prévention de la baisse d'audition et à la correction de celle-ci. 

Selon M. Savard, trop peu de sensibilisation auditive est faite au Québec, si bien que les cas problématiques sont en hausse. Des chiffres montrent qu'au Québec, en 1997, environ 1540 personnes étaient reconnues par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST, anciennement la CSST) pour une lésion causée par une exposition au bruit. Treize ans plus tard, en 2010, ce nombre franchissait les 4300.

L'expert rappelle que des niveaux de bruit évalués entre 80 et 85 décibels peuvent déjà causer des dommages à l'audition en cas d'exposition prolongée. «80 ou 85 décibels, c'est quelque chose qu'on retrouve dans une voiture conventionnelle. Dès qu'on met un petit peu de radio, on atteint un 85 décibels assez facilement. On est exposé à des sources de niveau assez élevé pour causer des dommages assez régulièrement.»

L'organisation de la Journée nationale de l'audition du Québec travaille à former un organisme à but non lucratif pour gérer de manière indépendante l'événement.

Le conseil de l'expert

L'audioprothésiste Guy Savard explique qu'un indice pour savoir si on est exposé à un environnement trop bruyant est lorsqu'on entend des sifflements dans l'oreille après avoir été exposé. «Ça devrait faire réfléchir», souligne-t-il.

Des applications mobiles existent également pour avoir une idée du niveau sonore de l'environnement dans lequel on se trouve.

En chiffres

  • Au Canada, la perte auditive touche 19 % de la population de 20 à 79 ans. Cette proportion augmente avec l'âge pour atteindre 65 % chez les 70 à 79 ans.
  • 77 % des adultes présentant une perte auditive n'en sont pas conscients. 
Source: Statistiques Canada




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer