Projet Optilab: Barrette ne reculera pas devant l'opposition

La «délégation élargie» de la Côte-Nord avec les... (fournie par le Parti québécois)

Agrandir

La «délégation élargie» de la Côte-Nord avec les députés péquistes Lorraine Richard, Martin Ouellet et Diane Lamarre ont livré mardi les signatures contre le projet Optilab.

fournie par le Parti québécois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Fanny Lévesque</p>
Fanny Lévesque

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Sept-Îles) Gaétan Barrette ne reculera pas devant l'opposition des élus et syndicats de la Côte-Nord, qui ne veulent rien savoir du controversé projet Optilab chez eux.

«On fait une grosse tempête fondée sur rien et je trouve ça malheureux», a expliqué le ministre de la Santé et des Services sociaux en entrevue au Soleil. Mardi, quelque 4000 éprouvettes symboliques signées par des citoyens et 7000 autres signatures recueillies contre le projet en une semaine seulement ont été livrées à l'Assemblée nationale. 

Les maires et préfets de la Côte-Nord, la CSN et les députés péquistes de Duplessis et de René-Lévesque ont dénoncé «le démantèlement d'un service qui fonctionne» avec l'arrivée du projet Optilab, qui prévoit la centralisation des analyses de laboratoires. Dans la région, environ 70 % les prélèvements seront examinés au Saguenay-Lac-Saint-Jean. 

«Les gens ne réalisent pas que tous les jours ou presque, des prélèvements quittent Sept-Îles», a nuancé le ministre. «Le laboratoire ne fermera jamais, c'est impossible parce qu'un hôpital a besoin d'un service 24 sur 24 pour les examens cliniques. À l'autre extrême, il y a les prélèvements qui circulent déjà et entre les deux, il va y avoir Optilab». 

Une vision qui ne rassure pas la «délégation élargie» de la Côte-Nord, qui réclame que le ministre Barrette fasse marche arrière. «Ce projet ne peut s'appliquer sur la Côte-Nord, il n'y a pas d'économies, une perte d'expertise et de services aux citoyens», a martelé la députée de Duplessis, Lorraine Richard, en point de presse. 

«Le projet Optilab, il fait l'unanimité. Personne n'en veut», a lancé pour sa part le président du conseil central Côte-Nord-CSN, Guillaume Tremblay. «Il faut que M. Barrette écoute la population, je lui demande de la sensibilité pour une région comme la nôtre où c'est complètement insensé d'amener un projet comme celui-là».

«Enflure et désinformation»

Mais Gaétan Barrette persiste et signe. «Ce que je déplore, c'est l'enflure des oppositions et la désinformation», a-t-il indiqué. «Quand on parle de délais, c'est faux, du risque, c'est faux aussi. Il n'y en aura pas plus qu'avant», ajoute le ministre rappelant qu'en janvier, des échantillons sont restés coincés à Baie-Comeau à cause d'une tempête. 

«Ce qu'on ne rapporte pas, c'est que ces prélèvements en question, ce sont des tests qui [...] n'ont jamais été faits à Sept-Îles», rappelle-t-il. «Le camion qui a reviré de bord, qu'il y ait 200 ou 400 tests à l'intérieur, ça reste le même camion». Le ministre rajoute que son projet Optilab est «asymétrique» et qu'il «sera minimal» sur la Côte-Nord. 

Au 1er avril, les quelque 80 techniciens de laboratoire de la région relèveront du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean, une décision prise «sans consultation» prouvant que M. Barrette «ne se préoccupe pas de l'impact de ses décisions sur les gens qui les vivent», a dénoncé le Parti québécois. M. Barrette réplique qu'il n'est pas question ici «de pertes d'emplois». 

Québec espère récupérer 75 millions $ avec l'application du projet Optilab dans la province, une cible «moins agressive que celle du Parti québécois [...] qui en décembre 2013 voulait faire un Optilab allant chercher 100 millions $», a rétorqué M. Barrette, qui consent néanmoins que les économies se gagneront davantage à Montréal.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer