La Matapédia prend ses soins de santé en main

Parmi les thèmes abordés lors du Forum citoyen... (Collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Parmi les thèmes abordés lors du Forum citoyen sur l'avenir des soins de santé dans la Matapédia, il y aura celui de transformer l'hôpital d'Amqui en coopérative de santé.

Collaboration spéciale Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Amqui) Ayant marre de ne pas être entendus par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent et par peur de perdre certains services de santé offerts dans la Matapédia, un groupe d'hommes et de femmes a formé, il y a un an, le Comité de citoyens vigie santé matapédien. Pour sonder le pouls de la population, le comité tiendra, le 18 mars à Amqui, un premier Forum citoyen sur l'avenir des soins de santé.

Il y sera notamment question de l'idée de la Ville d'Amqui qui, en juin, a demandé au ministère de la Santé et des Services sociaux de lui céder l'hôpital et toutes les installations du système de santé de la Matapédia pour la somme symbolique de 1 $. En retour, les élus promettent de créer une coopérative de santé pour gérer les services et les infrastructures. 

L'expert-conseil en entrepreneuriat collectif, Jean-Pierre Girard, sera l'un des trois conférenciers invités au forum. Selon le maire d'Amqui, Gaétan Ruest, il s'agit d'une sommité dans les modèles de coopératives de santé. Il y fera la démonstration de réussites en la matière dans différents pays et dans certaines provinces. Les deux autres conférenciers seront Marc-André Maranda et André-Pierre Contandriopoulos.

Selon le porte-parole du Comité de citoyens vigie santé matapédien, le CISSS pose des gestes qui mettent en péril certains de leurs services de santé. «Quand ils ont passé la loi et qu'ils ont enlevé les CSSS [Centres de santé et services sociaux], ça a créé un vide avec le milieu, estime Michel McNicoll. Ils n'ont plus de cue sur la ruralité.»

«Pourquoi on n'amènerait pas un changement de culture et de système?, s'interroge le porte-parole du forum, Alain Paquet. C'est sûr qu'on va brasser le temple. Il y a du monde qui va être furieux!» Selon lui, l'objectif du forum est de «s'organiser avant de se faire organiser». «Impliquez-nous dans votre transformation, dit M. Paquet au CISSS du Bas-Saint-Laurent. Écoutez-nous! Comment on peut vous suggérer des choses? On a tenté à moult reprises de le faire, mais on a eu une apparence d'écoute.» 

Jusqu'à l'Assemblée nationale

Cet ancien directeur général du Centre de santé et de services sociaux de la Matapédia a quitté le réseau de la santé en 2015. «Mes valeurs personnelles et celles que je prônais ne répondaient plus, explique Alain Paquet. J'étais en discordance avec les valeurs ministérielles. Je ne voulais pas travailler à défaire des choses que j'avais bâties.»

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, assure qu'il portera le message et les recommandations qui ressortiront de l'événement au ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette.

Ce forum s'inscrit dans le projet d'Écoterritoire habité, qui est un projet collectif de développement durable instauré par le milieu matapédien. «On va se donner un plan de match et pour nous, le travail va commencer après le forum», indique la préfète de la Matapédia, Chantale Lavoie.

Les organisateurs de l'événement attendent environ 200 personnes. Pour s'inscrire: 418 629-2053, poste 1101 ou www.ecoterritoirehabite.ca.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer