La Fédération de la santé et des services sociaux doit défendre sa gestion

La Fédération de la santé et des services... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

La Fédération de la santé et des services sociaux estime que la situation financière de l'organisation s'est fragilisée en raison notamment des ressources qu'elle a dû déployer pour lutter contre les mesures d'austérité du gouvernement Couillard.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dans un climat de maraudage intensif, la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), le plus gros joueur syndical du réseau, défend les choix qui ont «fragilisé» sa santé financière.

Ça joue dur dans les rangs syndicaux par les temps qui courent. Après les bouleversements administratifs, la Loi sur la réorganisation du réseau de la santé (projet de loi 10) du ministre Gaétan Barrette, qui a forcé la fusion des établissements, plonge les syndicats dans une guerre à finir pour quelque 200 000 membres. 

Au plus tard au mois d'avril, dans chaque région administrative du Québec, chacune des quatre catégories d'emploi du réseau aura élu un seul syndicat pour la représenter. Cela veut dire plusieurs changements d'allégeance. Beaucoup d'argent lié aux cotisations est en jeu.

La secrétaire générale-trésorière de la FSSS, Nadine Lambert, ne s'étonne donc qu'à demi que Le Soleil ait été pisté vers les derniers états financiers du syndicat, qui expose un déficit de quelque 3 millions $. La transparence s'en trouve mal servie, note Mme Lambert. «On est probablement la seule organisation syndicale qui rend publics chaque année ses états financiers sur son site, ce qui n'est pas le cas de l'APTS, de la FTQ et de la CSQ, affirme-t-elle. Ils sont sûrement dans une situation peut-être même pire.» 

Dans sa lettre de présentation des derniers états financiers, en octobre, la prédécesseure de Mme Lambert, Denyse Paradis, a indiqué que «la santé financière de la Fédération s'est fragilisée au cours de la première moitié du mandat». Elle note que la FSSS «a choisi de déployer toutes les ressources nécessaires pour continuer la lutte aux mesures d'austérité du gouvernement Couillard et pour mener à bien les rondes de négociation». Elle prévient aussi que la période actuelle de maraudage sera «déterminante» et qu'il faut «tout miser afin qu'elle se traduise par une hausse du nombre de membres».

Cotisations stables

D'aucune façon, a assuré lundi Mme Lambert, le déficit de la FSSS n'augure une hausse des cotisations syndicales. 

Elle se dit «très confortable» avec le déficit. D'une part, il comporte une partie «fictive» liée à une règle comptable qui impose de tenir compte immédiatement de promesses relatives aux avantages sociaux et de retraite. Ensuite, les membres avaient mandaté la FSSS de lutter contre le «démantèlement» des services de santé, dit-elle, ce qui est coûteux. Et l'argent investi dans les négociations avec Québec a rapporté à ses membres 80 millions $ de plus qu'à ceux des autres syndicats, a soutenu Mme Lambert.  

Elle rejette les allégations voulant que le déficit ait ralenti le traitement de griefs des membres. Sur les quelque 10 000 griefs déposés au greffe d'arbitrage à l'automne 2016, près de la moitié, considérés comme non prioritaires, attendaient toujours une date d'audition. 

«Ce n'est pas question d'argent, c'est une question de lutte, a dit Mme Lambert. On met toutes nos énergies à lutter, faire des manifs, rencontrer l'employeur, investir les C. A., etc. Quand on fait ça, on ne peut pas travailler sur un dossier préparatoire de griefs.» Les dossiers prioritaires, comme les congédiements et les cas de harcèlement psychologique, ont été traités, a-t-elle assuré. 

Les syndiqués voteront pour l'organisation de leur choix par la poste entre le 30 janvier et le 24 février. Les résultats seront connus au plus tard le 19 avril. Entre-temps, les syndicats continueront à déployer des efforts pour attirer dans leur camp le plus de sympathisants possible.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer