Introduction des arachides: le plus tôt, le mieux

Des travaux avaient pour la première fois montré... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Des travaux avaient pour la première fois montré que le fait de consommer régulièrement des cacahuètes dès quatre mois et jusqu'à l'âge de cinq ans réduisait de 81% le taux d'allergie chez des enfants à risque par rapport à ceux qui n'en avaient jamais consommé.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les autorités sanitaires américaines recommandent de faire consommer des aliments contenant des cacahuètes très tôt chez les nourrissons pour éviter le développement d'une allergie durable à l'arachide.

Ces nouvelles recommandations publiées jeudi par l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) s'appuient sur les résultats d'une étude clinique effectuée par ce même institut.

Ces travaux avaient pour la première fois montré que le fait de consommer régulièrement des cacahuètes dès quatre mois et jusqu'à l'âge de cinq ans réduisait de 81% le taux d'allergie chez des enfants à risque par rapport à ceux qui n'en avaient jamais consommé.

Cette étude, menée sur 640 enfants, avait été effectuée sur la base d'observations faites en Israël, où très peu d'enfants souffrent d'allergies aux cacahuètes comparativement à de jeunes juifs de mêmes origines ancestrales vivant au Royaume-Uni.

Le NIAID, qui fait partie des Instituts nationaux de la santé (NIH), explique que les allergies aux arachides représentent un problème grandissant de santé publique pour lequel il n'existe pas de traitement. Cette allergie se développe généralement dans l'enfance et persiste à l'âge adulte.

Environ 2% des enfants sont affectés aux États-Unis, selon une enquête effectuée en 2010, quatre fois plus qu'en 1999.

Recommandations inversées

Le Dr Anthony Fauci, directeur du NIAID, estime que ces nouvelles recommandations «vont sauver des vies et réduire les dépenses de santé».

Selon lui, «une application étendue de ces recommandations par les médecins empêchera le développement d'une allergie à l'arachide chez un grand nombre d'enfants qui y sont sujets et finira pas réduire la fréquence des cas aux États-Unis».

Cette nouvelle approche a été accueillie très favorablement par l'American Academy of Pediatrics, qui avait publié des recommandations contraires il y a 17 ans selon lesquelles les parents devaient éviter de donner des aliments contenant de l'arachide à des enfants avant l'âge de trois ans.

Les nouvelles directives conseillent pour les nourrissons présentant un risque élevé d'allergie à l'arachide, à savoir des enfants ayant de l'eczéma ou qui sont allergiques aux oeufs, de commencer à leur donner des aliments contenant de l'arachide entre quatre et six mois.

Pour les jeunes enfants souffrant modérément d'allergie, le NIAID suggère de commencer à leur faire consommer de l'arachide à six mois.

Enfin, pour les bébés ne souffrant d'aucune allergie, les parents peuvent commencer à leur donner des produits contenant de l'arachide dès qu'ils peuvent consommer de tels aliments.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer