Quel sort pour ProActive Santé?

Le ministre Barrette doit faire une annonce sur... (La Presse, Olivier Pontbriand)

Agrandir

Le ministre Barrette doit faire une annonce sur les supercliniques vendredi matin à Montréal.

La Presse, Olivier Pontbriand

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La clinique réseau ProActive Santé, dans le quartier Saint-Roch, est pressentie pour devenir une superclinique. Sauf qu'elle n'a pas suffisamment de médecins.

Comme le rapportait Le Soleil la semaine dernière, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a décidé de mettre fin au modèle actuel des cliniques réseau un an plus tôt que prévu. À compter du 1er avril, il ne financera plus aucune de ces cliniques. Une façon de les forcer à adhérer à son impopulaire programme de supercliniques.

Le Soleil a constaté cette semaine que le président de la clinique Proactive Santé, le Dr Philippe Girard, venait de s'inscrire au registre des lobbyistes. Le Dr Girard souhaite notamment faire des représentations auprès du ministère de la Santé et du CIUSSS de la Capitale-Nationale au sujet des supercliniques, mais aussi à propos des plans régionaux d'effectifs médicaux (PREM). 

On sait que le ministre Gaétan Barrette a autorisé l'arrivée de neuf médecins sur le sous-territoire Duberger-Les Saules-Lebourgneuf et Charlesbourg. La couronne nord de Québec (le sous-territoire Loretteville-Val-Bélair) n'aura droit qu'à deux médecins, alors qu'aucun médecin n'est prévu pour le sous-territoire Basse-Ville-Limoilou, selon le PREM 2017. 

Besoins criants

Le ministre Barrette a pourtant promis à plusieurs reprises d'envoyer les médecins «là où il y a des besoins». Et il se trouve que la couronne nord de Québec et le secteur Basse-Ville-Limoilou ont des besoins criants.

«Nous, c'est sûr qu'on est préoccupés par les défis de recrutement [de médecins] pour la Basse-Ville. Nous voulons le rencontrer [le ministre] pour trouver des pistes de solution et mieux comprendre les décisions. On veut s'assurer que les besoins de la population soient bien considérés», a expliqué au Soleil le président de la clinique ProActive Santé.

Selon la carte des emplacements des supercliniques dessinée par le ministère de la Santé pour le territoire de la ville de Québec, la clinique réseau du boulevard Jean-Lesage est pressentie pour devenir une de ces supercliniques. Or le groupe de médecine familiale ne compte que sept médecins à l'heure actuelle. Un nombre nettement insuffisant pour couvrir les heures d'ouverture étendues exigées dans le programme de supercliniques.

Le ministre Barrette doit faire une annonce sur les supercliniques vendredi matin à Montréal.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer