• Le Soleil > 
  • Actualités > 
  • Santé 
  • > Pathologistes en renfort sur la Côte-Nord: le PQ taxe Barrette de manque d'empathie 

Pathologistes en renfort sur la Côte-Nord: le PQ taxe Barrette de manque d'empathie

Les députés péquistes, Diane Lamarre, Lorraine Richard et... (Collaboration spéciale, Fanny Lévesque)

Agrandir

Les députés péquistes, Diane Lamarre, Lorraine Richard et Martin Ouellet, ont sommé le ministre Gaétan Barrette de prendre ses responsabilités dans le dossier de l'absence de pathologiste sur la Côte-Nord.

Collaboration spéciale, Fanny Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Fanny Lévesque</p>
Fanny Lévesque

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Sept-Îles) Les deux pathologistes qui ont tendu la main au CISSS de la Côte-Nord ont fait preuve de «plus d'empathie» que le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, s'est insurgé jeudi le Parti québécois.

«On a presque l'impression qu'on est en aide humanitaire», a déploré la porte-parole de l'opposition en matière de santé, Diane Lamarre, en point de presse. 

Le Soleil révélait jeudi que deux pathologistes ont offert leur aide aux établissements de Sept-Îles et de Baie-Comeau, orphelins de pathologistes depuis 2012. «[Ils] ont eu pitié des gens de la Côte-Nord», a lancé la députée de Duplessis, Lorraine Richard. 

«Le ministre Barrette prend tout à la légère. Il faut que les gens dénoncent, qu'on pose des questions en chambre et encore là, il nous répond de façon non responsable», a-t-elle poursuivi, soutenant que M. Barrette aurait dû être «plus sensible». 

Mercredi, Mme Richard a rappelé au ministre que les spécimens de la région prennent le chemin de neuf différents établissements de la province et même celui d'un laboratoire privé de l'Ontario. Deux médecins de Sept-Îles ont aussi dénoncé dans nos pages la gymnastique à laquelle ils doivent se soumettre pour opérer ou avoir des tests en temps. 

Projet Optilab

M. Barrette a une fois de plus expliqué que la situation n'était pas nouvelle et qu'elle existait sous la gouverne du Parti québécois. 

«J'espère que ça va donner une leçon au ministre pour qu'il réalise une fois pour toutes qu'il est le ministre de la Santé et qu'il ne peut pas toujours renvoyer la faute sur les autres», a ajouté Mme Richard. 

Le député de René-Lévesque, Martin Ouellet, a pour sa part déploré que les technologues de laboratoire de la région se trouvent «dans le néant total» avec l'implantation du controversé projet Optilab, qui prévoit la centralisation de l'analyse des échantillons de la Côte-Nord au CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean. 

Le CISSS de la Côte-Nord peine à être desservi par un établissement du Québec pour la pathologie depuis qu'une entente avec le CISSS du Bas-Saint-Laurent a pris fin, il y a un an.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer