Mort étouffé par une rôtie à l'hôpital Laval

Selon la requête, la préposée n'a jamais consulté... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Selon la requête, la préposée n'a jamais consulté le personnel ou le dossier médical de Jean Dugré avant de servir la collation. Si elle l'avait fait, elle aurait appris que Jean Dugré souffrait de dysphagie et qu'il devait recevoir une diète en purée.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un homme invalide est mort étouffé en mangeant une rôtie au beurre d'arachide à l'Hôpital Laval de Québec en décembre 2012. Ses proches intentent une poursuite de 1,9 million $ contre l'hôpital et sa préposée aux bénéficiaires qui a, selon eux, fait preuve d'une grave négligence.

Ancien analyste en informatique pour Revenu Québec, Jean Dugré, âgé de 55 ans, était atteint d'ataxie spinocérébelleuse, une maladie dégénérative qui s'attaque au système nerveux. Il était invalide depuis 2002 et vivait dans un CHSLD, tout en continuant à visiter sa famille.

Jean Dugré a été amené à l'Hôpital Laval le 20 novembre pour un sévère problème de dysphagie, un trouble entraînant une difficulté à avaler des aliments liquides comme solides.

Il souffrait aussi d'une endocardite (inflammation de la paroi interne du coeur) et d'une pneumonie d'aspiration.

Son état s'est amélioré au bout de quelques semaines et, selon la requête introductive d'instance, il était prévu que M. Dugré retourne habiter au CHSLD.

Vers 2h20 dans la nuit du 29 décembre 2012, une préposée de l'Hôpital Laval a servi une rôtie tartinée de beurre d'arachide à Jean Dugré.

Diète en purée obligatoire

Selon la requête, la préposée n'a jamais consulté le personnel ou le dossier médical de Jean Dugré avant de servir la collation. Si elle l'avait fait, elle aurait appris que Jean Dugré souffrait de dysphagie et qu'il devait recevoir une diète en purée.

La préposée aurait quitté la chambre de Jean Dugré et aurait laissé sa tête de lit inclinée à 45 degrés.

Dix minutes plus tard, une infirmière a découvert Jean Dugré en arrêt cardiorespiratoire. Elle a vu que ses voies respiratoires étaient complètement obstruées.

Malgré des manoeuvres d'Hemlich, le décès de Jean Dugré a été constaté à 2h40.

Dans leur poursuite pour ce qu'ils qualifient de faute hospitalière, les proches de Jean Dugré estiment que la préposée «a contrevenu aux règles de l'art et aux ordonnances de la nutritionniste, de l'ergothérapeute et de plan de traitement en soins infirmiers qui soulignaient tous la nécessité de surveiller continuellement M. Dugré lors de son alimentation et de ne pas lui donner de la nourriture solide».

La famille reproche à l'hôpital d'avoir laissé sa préposée fournir sa prestation de travail sans supervision. Selon les proches, l'employée avait déjà été réprimandée dans le passé.

Choc post-traumatique

Malgré sa condition médicale, Jean Dugré était très présent auprès de sa famille, affirme-t-on dans la requête. «Il fréquentait la résidence familiale régulièrement et parlait quotidiennement à ses proches au téléphone.»

La femme et les deux enfants de Jean Dugré ont été lourdement affectés et déstabilisés par le décès violent.

Lucie Labbé, mariée avec Jean Dugré depuis 24 ans, a été en arrêt de travail durant six mois. Elle a développé une dépression chronique.

Son fils, en proie à un choc post-traumatique selon la requête, a été exclu de ses études en médecine lorsque ses notes ont chuté brutalement.

Sa fille, étudiante en graphisme, a aussi été ébranlée et a dû obtenir de l'aide psychologique.

Au total, la mère et les deux enfants réclament 1,9 million $ en dommages moraux et perte de soutien financier.

Les avocats de la famille affirment qu'avant d'intenter le recours judiciaire, ils ont tenté, en vain, de s'entendre à l'amiable avec le centre hospitalier.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer