Chirurgies au privé: Barrette accusé de privilégier une clinique de son comté

Le ministre de la Santé Gaétan Barrette... (Archives Le Droit, Patrick Woodbury)

Agrandir

Le ministre de la Santé Gaétan Barrette

Archives Le Droit, Patrick Woodbury

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Gaétan Barrette a dû se défendre jeudi matin du fait qu'une seule des trois cliniques qui devaient opérer des patients au privé dans le cadre du projet pilote du ministère de la Santé accueille actuellement des patients. «Comme par hasard, elle est située dans la circonscription du ministre de la Santé», a attaqué le député caquiste François Paradis pendant la période des questions de l'Assemblée nationale.

En février, le ministre de la Santé avait annoncé en grande pompe la mise sur pied d'un projet pilote qui devait permettre aux citoyens de recevoir gratuitement une chirurgie dans les cliniques Dix30, Rockland MD et Opmédic.

Or jusqu'ici, une seule clinique se serait entendue avec le Ministère et aurait commencé à opérer des patients. Il s'agit de la clinique Dix30, située à Brossard, dans la circonscription de La Pinière, a souligné le député Paradis. Les autres cliniques attendraient toujours le feu vert du Ministère.

«Est-ce que c'est un problème, ça? Il n'y en a rien qu'une, puis elle se trouve dans mon comté, et elle dessert des patients de la Montérégie», a rétorqué le ministre Barrette, expliquant qu'il y avait, pour les autres, «un mécanisme de logistique à mettre en place qui est en train d'être mis en place».

François Paradis en a remis dans un communiqué. «C'est drôle que le projet pilote ait commencé chez lui, mais pas chez les autres», a-t-il insisté. Les chiffres sont alarmants, a rappelé M. Paradis. En date du 17 septembre, près de 38 000 patients étaient en attente d'une chirurgie d'un jour dans les cinq régions visées par le projet pilote, soit Montréal, Laval, Lanaudière, les Laurentides et la Montérégie.

«Le ministre peut se défendre en disant que le projet est commencé à temps partiel, mais c'est le fondement même du projet pilote qui est retardé. Il y a des médecins qui veulent participer au projet et il y a des patients qui veulent se faire opérer. Il faut que le projet pilote commence dans les cinq régions visées, pas seulement dans la circonscription libérale du ministre!» a insisté le député de Lévis.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer