Un rationnement de bandelettes plane sur les diabétiques

Près de 30 % des utilisateurs assurés au... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Près de 30 % des utilisateurs assurés au régime public d'assurance médicaments et non traités à l'insuline semblent faire un usage non optimal de ces bandelettes, ce qui entraîne des coûts pour le réseau de la santé, constate l'INESSS.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les diabétiques font trop souvent un usage non optimal des bandelettes pour mesurer leur glycémie. C'est du moins le constat dressé par l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS), qui recommande de fixer un nombre maximal de bandelettes remboursées par le régime public d'assurance médicaments (RPAM) du Québec.

En 2015, les dépenses liées aux bandelettes ont totalisé près de 104 millions $ et concerné environ 285 000 personnes couvertes par le RPAM. Or, près de 30 % des utilisateurs assurés au RPAM et non traités à l'insuline semblent faire un usage non optimal de ces bandelettes, ce qui entraîne des coûts pour le réseau de la santé, sans gain pour les utilisateurs, constate l'INESSS dans un rapport publié à la fin du mois de juillet.

L'organisme précise d'emblée que le Québec fait actuellement figure d'exception, les autres provinces ayant toutes mis en place des mesures encadrant le remboursement des bandelettes afin de limiter les coûts.

L'INESSS recommande au ministère de la Santé de fixer un nombre maximal de bandelettes remboursées par période de 365 jours qui serait modulé en fonction du risque d'hypoglycémie (c'est-à-dire du traitement antidiabétique en usage) : 3000 bandelettes par année pour les diabétiques traités avec de l'insuline, 400 pour ceux qui prennent des hypoglycémiants oraux mais pas d'insuline et 200 pour les autres qui n'ont pas d'ordonnance d'hypoglycémiants ou d'insuline.

Les personnes atteintes de diabète présentant des situations cliniques particulières ou occupant un emploi nécessitant un contrôle glycémique étroit en raison du risque de sécurité lié à l'hypoglycémie (pilote et contrôleur aérien, par exemple) pourraient accéder à 100 bandelettes supplémentaires par année, suggère l'INESSS, qui recommande également de permettre aux femmes enceintes diabétiques traitées ou non avec de l'insuline de bénéficier de 3000 bandelettes par année.

Économies de 20 millions $ par année

Selon les calculs de l'INESSS, les économies engendrées par le déploiement d'une mesure limitant le nombre de bandelettes remboursées par période de 365 jours pourraient atteindre près de 20 millions $ par année. Avec l'application combinée d'un prix maximal payable (PMP) de 40 ¢ par bandelette, les économies pourraient s'élever à près de 40 millions $ (20 millions $ pour un PMP fixé à 74 ¢ par bandelette). L'Ontario est la seule province qui a appliqué à la fois un PMP - il a été fixé à 73 ¢ - et un quota annuel maximal de bandelettes remboursées.

L'INESSS recommande au Ministère de préciser le PMP à appliquer et d'inviter les fabricants à ajuster leur prix de vente garanti tout en maintenant la gratuité des glucomètres.

Pour que ses recommandations soient bien reçues, l'INESSS propose que des efforts de communication soient déployés par le Ministère. «Les actions convergentes et la collaboration des différentes parties prenantes seront garantes de l'acceptation et de l'adoption des recommandations destinées aux cliniciens», écrit l'organisme.

Selon l'INESSS, les économies réalisées grâce à l'application combinée d'un PMP et d'un nombre maximal de bandelettes remboursées par période de 365 jours «pourraient être réinvesties en partie dans tout ce qui touche le problème du diabète, que ce soit dans l'organisation des soins et services, le remboursement d'antidiabétiques ou de technologies, ou encore dans l'octroi aux organismes subventionnaires qui soutiennent la recherche et le développement dans ce domaine».

Le ministère de la Santé dit avoir pris connaissance des recommandations de l'INESSS et être en train d'en faire l'analyse.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer